Jim Boeheim : « Les Bulls, une meilleure destination pour Melo »

Jim Boeheim, ancien mentor de Carmelo Anthony à Syracuse, sous-entendrait-il que son protégé a fait une erreur en prolongeant avec les New York Knicks ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jim Boeheim : « Les Bulls, une meilleure destination pour Melo »
Si l’on remontait le temps afin de revenir à la mi-mars, voire même un peu avant, on se souviendrait qu’une majorité de fans étaient persuadés que Carmelo Anthony quitterait les New York Knicks en fin de saison pour rejoindre les Chicago Bulls. La franchise de l’Illinois représentait alors le choix le plus évident. Le plus logique. En effet, les taureaux sont bien armés pour figurer au mieux au sein de la Conférence Est et l’apport de ‘Melo’ leur aurait permis de viser encore plus haut. Ce n’est pas Jim Boeheim, ancien coach du joueur à Syracuse et éternel défenseur de la star, qui dira le contraire.
« D’un point de vue strictement basket, il aurait été mieux pour lui de signer à Chicago car ils ont de meilleurs joueurs. Tout le monde est d’accord avec ça », assure Jim Boeheim à ESPN. « Mais il voulait rester à New York et il veut voir si la franchise est capable de se relever. C’est une très bonne chose. »
Nous nous étions déjà exprimés sur le sujet. Nous avions nous aussi estimés que les Bulls étaient un meilleur choix – sportivement parlant – pour Carmelo Anthony (lire l’analyse, ici). Mais il serait égoïste de critiquer le All-Star. Il a pris sa décision et les résultats sportifs ne sont évidemment pas les seuls facteurs pris en compte. Les Bulls ne pouvaient proposer « que » 74 millions sur quatre ans quand les Knicks en alignaient 124 sur cinq ans. Même après le calcul des taxes particulières qui s’appliquent pour chaque état, le choix de la grosse pomme était plus judicieux financièrement. Outre l’argent, Anthony est né à Brooklyn (il a grandi à Baltimore) et il aime cette ville. Il s’y sent chez lui. Autre critère important, si les Bulls sont en position de force actuellement, les Knicks espèrent retrouver rapidement les sommets sous la houlette de leur nouveau président, Phil Jackson.
[superquote pos="d"]"Melo croit en Phil" Jim Boeheim[/superquote]« Je pense que Melo est resté car il croit en Phil. Au bout du compte, il voulait rester à New York et il a le sentiment qu’ils seront bien meilleurs cette saison. Leur approche est différente, ils ont fait quelques transferts. Peut-être parviendront-ils à attirer deux autres bons joueurs. Peut-être pas une superstar mais des gars capables de remettre l’équipe sur les bons rails. »
Le supporting cast proposé par les Bulls est nettement plus intéressant que celui aux Knicks. Or Carmelo Anthony est typiquement le joueur qui a besoin d’un système très fort à ses côtés pour compenser certaines de ses lacunes. C’est souvent le cas avec les stars dont le jeu s’axe principalement sur le scoring. New York disposera d’une marge financière intéressante l’été prochain et on a hâte de voir quels sont les plans de Phil Jackson. Peut-être que ‘Melo’ ne jouera jamais pour le titre et c’est un peu triste vu son talent. Mais il n’a cessé de progresser depuis son arrivée à Big Apple et nous sommes persuadés qu’il sera encore plus fort l’an prochain. Mais ses coéquipiers seront-ils à la hauteur ?
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest