125 WAS
118 LAC
92 MIA
104 BKN
114 NYK
118 POR
91 ORL
93 TOR

Jimmer Fredette, meneur par défaut

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf Publié

Jimmer Fredette n'est toujours pas au niveau attendu à Sacramento. Il évolue à la mène cette saison et connaît des difficultés.

Jimmer Fredette Sacramento KingsSa saison sophomore ressemble trait pour trait à sa saison rookie. Un temps de jeu limité, peu de points marqués, très peu d’assists. Jimmer Fredette se déclare pourtant meneur de jeu. Avec le départ d’Aaron Brooks aux Rockets, il devient le back-up d’Isaiah Thomas à la mène. Son coach Keith Smart, pense qu’il a progressé par rapport à la saison dernière, et reste optimiste concernant le futur de l’ancienne vedette des Cougars de Brigham Young.

« Il est devenu meilleur comparé à l’an passé, il progresse cette saison, et prendra encore une autre dimension l’an prochain. Il commence à mieux comprendre le jeu NBA, ce que l’on peut et ne pas faire face à certaines équipes en NBA », encourage le coach des Kings via le Sacramento Bee.

Même si ses pourcentages aux tirs sont plus élevés, Fredette a besoin d’être plus communicatif sur le terrain pour s’affirmer comme un vrai poste 1. Keith Smart pense qu’il devrait s’inspirer du jeune Isaiah Thomas pour améliorer cette partie du jeu.

« Vous avez déjà Isaiah qui est un joueur très communicatif, et ça poussera Jimmer à être un peu plus parlant pour diriger une équipe. Ça fait partie de son évolution également. »

Le shooteur de Sacramento estime que lorsque sa chance lui est donnée, il fait son boulot correctement.

« Vous allez sur le terrain et faîtes ce qui vous semble naturel. Vous devez shooter quand vous êtes ouvert, ou bien pénétrer et essayer d’impliquer les autres gars. C’est un processus ; il faut aller au bout. Je pense que je fais un bon boulot. Il s’agit de faire le mieux possible avec l’opportunité qu’on vous donne. »

A l’instar d’un J.J. Redick qui a su se transformer en shooteur incisif, Jimmer Fredette devrait sûrement se concentrer sur un jeu tourné vers le tir en sortie d’écran (Rip Hamilton a fait une carrière là-dessus). Pour le moment, Marcus Thornton pousse Fredette à jouer meneur, par défaut. Sa petite taille associée à celle de Thomas pose problème également en défense, si les deux jouent ensemble.