Mais où est passé Jimmy Butler ?

Attendu comme un homme fort des Chicago Bulls cette saison, Jimmy Butler n'a pas su trouver son rythme. Il traverse une période délicate.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Mais où est passé Jimmy Butler ?
Il y a un an presque jour pour jour, Jimmy Butler pourchassait Kobe Bryant d’un coin à l’autre du United Center, marquant le « Black Mamba » à la culotte. L’espace d’une rencontre, la star des Lakers a dû se demander qui était ce porteur d’eau sorti de nulle part qui lui collait aux basques. Ce soir-là, Bryant n’a marqué que 16 points, à 7/22 aux tirs. Un moment de gloire pour Jimmy, baptisé « Kobe stopper » dans la foulée. Le nouveau chouchou de Tom Thibodeau venait de gagner ses galons de titulaire. Durant une saison gâchée par les blessures, Butler apportait de la joie et de l’espoir au peuple de « Chi-Town ». Impressionnant de maturité en playoffs, le jeune joueur s’est coltiné LeBron James et Dwyane Wade lors de la demi-finale de Conférence perdue face à Miami. En plus de ça, il assurait la marque de l’autre côté du terrain (15,6 points et 6,4 rebonds de moyenne). Désormais titulaire indiscutable, Jimmy Butler était attendu cette saison. Il était censé former avec Derrick Rose la ligne arrière la plus athlétique de toute la NBA. Si ses qualités défensives ne sont plus à démonter, le natif de Houston avait comme objectif de passer un cap en attaque afin de soulager son meneur de jeu. Costaud, pas mauvais lorsqu’il attaque le cercle et shooteur de série, Butler n’a jamais su trouver le rythme cette saison. Il connait des difficultés aux tirs (36,1% de réussite, 26,6% à trois-points), notamment au cours des six dernières rencontres (21/73 dans le champ et 3/27 derrière l’arc).
« C’est sans aucun doute la période la plus difficile de ma carrière mais c’est une bonne occasion pour apprendre », réagit le joueur de 24 ans au Chicago Sun. « J’en parle souvent avec Adrian Griffin (assistant de Tom Thibodeau aux Bulls). Vous savez, quand vous ne rentrez pas vos shoots, vous devez vous concentrer sur d’autres secteurs du jeu. »
Une rapide coup d’œil à sa shotchart suffit pour comprendre que Jimmy Butler n'a pas connu la progression attendue aux shoots. Le chien de garde des Bulls a pourtant travaillé son tir durant l’été. Malheureusement, des blessures sont venues ralentir sa progression. L’absence de Derrick Rose puis celle de Kirk Hinrich a également pesé dans la balance. Ni le joueur, ni la franchise ne sont vraiment inquiets.
« Il va rebondir. Jimmy est un bon joueur. Quel que soit votre niveau, vous allez traverser des périodes comme ça. Il n’a pas su trouver son rythme à cause des blessures. Il n’a pas besoin de bien shooter pour bien jouer. Il est très important pour nous », explique Tom Thibodeau.   « C’est un sport d’équipe, je me fiche complètement du nombre de points que je marque du moment que mon équipe gagne », enchaîne le joueur. « On va trouver une solution. Je sais que c’est important de mettre des shoots. Mais ça va venir. Je laisse ma défense dicter mon jeu offensif car il y a plein d’autres manières d’influer sur un match. »
Finalement, la saison de Jimmy Butler est à l’image de celle des Chicago Bulls : pleine de potentiel gâché par des blessures avec l’espoir de connaître rapidement des jours meilleurs.
Afficher les commentaires (18)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest