Le tanking, c’est pour les faibles : Jimmy Butler est déterminé à jouer les PO

Étincelant depuis dix matches, Jimmy Butler est en passe d'amener les Bulls en playoffs à lui tout seul, ou presque.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié
Le tanking, c’est pour les faibles : Jimmy Butler est déterminé à jouer les PO

Personne n'a vraiment compris les intentions réelles des Chicago Bulls cette saison. Tout simplement parce qu'elles sont floues. Contradictoires. A l'image des rotations et des choix du coach Fred Hoiberg. Frustré par autant d'opacité sur la stratégie du club, Rajon Rondo avait fini par balancer que la direction ne cherchait pas à gagner. Autrement dit, du tanking. Mais Jimmy Butler n'est visiblement pas en accord avec ses dirigeants (bon ça, ce n'est pas un scoop...).

Peut-être juste pour emmerder ses employeurs, ou, plus sérieusement, par esprit de compétition, le All-Star des Bulls excelle dans la dernière ligne droite de la saison. Il a encore été le moteur de son équipe hier soir. Pas aussi inspiré que d'habitude au scoring, Jimmy "Buckets" (19 pts à 5/12) e pesé sur le jeu autrement. Il a compilé les rebonds (10) et les passes (10) pour finir avec son quatrième triple-double de la saison.

Nikola Mirotic s'est régalé des caviars de son leader (22 points). Mais Butler était bien au centre du succès des Bulls contre Philadelphie cette nuit. Comme il l'a été au cours des dix derniers matches. Lancés, ou plutôt relancés, dans la course aux playoffs, les taureaux ont gagné sept d'entre eux et sont désormais septièmes à l'Est. Avec plus de 27 pts (52% aux tirs et 52% à trois-points), 6 rbds et 8 pds pour Jimmy Butler. Voilà un joueur qui a vraiment envie de faire les playoffs...

Le triple-double de Jimmy Butler

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest