Joakim Noah sort de son silence

Joakim Noah est comme prévu très marqué par le départ de Luol Deng. Pour autant, le pivot des Bulls n'entend pas baisser pavillon.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Joakim Noah sort de son silence
Voilà plusieurs jours que Joakim Noah évitait soigneusement de s'exprimer devant la presse. Une décision sans doute sage et lucide, tant le pivot des Bulls aurait très certainement pu dégoupiller en évoquant le départ de son ami Luol Deng du côté de Cleveland. A tête reposée, ou presque, puisque l'international français a évacué sa frustration sur les Bobcats (19 pts, 14 rbds), "Jooks" a enfin livré son sentiment sur les évènements des derniers jours.
"Ce trade m'a fait clairement mal. Je sais que beaucoup de gens disent que c'est un business, etc... Mais le basket c'est plus que ça pour moi. Je mets tout ce que j'ai là-dedans et Lu fonctionnait pareil. J'ai donc eu du mal à digérer son départ, mais ce n'est que mon point de vu. Chacun son boulot et je n'en veux à personne. C'est juste que mon frère n'est plus là et que c'est difficile à encaisser", a déclaré Joakim Noah dans des propos relayés par USA Today.
Annoncés au bord du gouffre et par certains en mode tanking après le trade de Deng chez les Cavs, les Bulls ont à nouveau montré qu'ils avaient des ressources mentales supérieures à la plupart de leurs adversaires en remportant leurs 3 premiers matches sans l'Anglais. Une combativité qui sonne comme une évidence pour Noah, persuadé que sa franchise s'en sortira sans passer par d'obscures manoeuvres.
"Il n'y aura pas de tanking, absolument pas. On va jouer chaque match à 150%. Il y a marqué Chicago Bulls sur nos maillots et je veux que les gens soient fiers de ça. Que nous ayons 4 ou 5 gars à l'infirmerie ou non, on donnera tout. Je sais que les habitants de cette ville sont fiers de ça", a lancé le All-Star.
Afficher les commentaires (28)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest