Les Pistons doivent-ils licencier Joe Dumars ?

Les Detroit Pistons ont décidé de prendre une nouvelle voie en se séparant de Mo Cheeks. Mais Joe Dumars est lui aussi sur un siège éjectable.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Pistons doivent-ils licencier Joe Dumars ?
Les Cleveland Cavaliers et les Detroit Pistons connaissent des situations similaires. Après plusieurs années de reconstruction, leurs proprios – Tom Gores à ‘Motor City’ et Dan Gilbert dans l’Ohio – ont promis à leurs fans les playoffs mettant ainsi une grosse pression sur les dirigeants des deux franchises. Au sein de la médiocre Conférence Est, les Pistons comme les Cavaliers n’ont pas le droit de manquer les playoffs. Les managers ont donc tenté des coups l’été dernier (Andrew Bynum, Josh Smith, Brandon Jennings) afin de rameuter les deux franchises dans les huit premières places. Si la saison devait s’arrêter aujourd’hui, aucune des deux équipes ne serait en playoffs. A problèmes similaires, solutions différentes. Dan Gilbert a décidé de renvoyer Chris Grant, le GM, Tom Gores a lui licencié Maurice Cheeks, le coach.

Mo Cheeks en attendant Joe Dumars ?

La nouvelle a plutôt réjoui les reporters du Detroit News et les fans des Detroit Pistons en général. En effet, Mo Cheeks n’était pas taillé pour coacher la franchise. L’ancien assistant du Thunder s’est brouillé avec Greg Monroe, Andre Drummond, Josh Smith et Will Bynum en seulement cinquante matches. Le coach n’a jamais réussi à créer une identité à Detroit et l’association entre Drummond, Monroe et Smith est un échec. Mais Mo Cheeks est-il le seul responsable ? Après tout, c’est Joe Dumars qui a décidé de mettre le pactole sur Josh Smith – 54 millions sur quatre ans – en espérant que la mayonnaise prenne. Désormais, les Detroit Pistons se retrouvent dans une situation délicate et ils pourraient même perdre Greg Monroe, restricted free agent cet été. Dumars a nommé huit coaches différents depuis son arrivée à Detroit en 2000. Il a connu la gloire avec un titre en 2004 avec un groupe monté sur des paris comme Chauncey Billups, Rip Hamilton ou les deux Wallace, Ben et Rasheed. Mais il a aussi fait des erreurs (Iverson contre Billups notamment). S’ils ratent les playoffs, les Pistons ne sont même pas sûrs de pouvoir piocher dans la cuvée fantastique de la prochaine draft étant donné que leur choix appartient aux Bobcats (protégé dans le top 8 cependant). Quitte à changer de direction, il serait peut-être temps que les Detroit Pistons fassent le ménage dans le front office et pas seulement dans le coaching staff. Quant à Joe Dumars, il fait partie des candidats pour reprendre le poste vacant de Chris Grant à... Cleveland.
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest