Joe Ingles veut rester à Utah, peu importe la thune

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté Publié

Auteur d’une très bonne saison, Joe Ingles ne compte pas en profiter pour aller chercher un gros contrat. Il veut rester à Utah, et c’est tout.

A Utah, l’heure de la confirmation a déjà sonné. Après une saison remarquable ponctuée par une demi-finale de conférence, il faut désormais garder son effectif. Mais dans le cas de Joe Ingles, ça s’annonce comme une simple formalité.

L’ailier vient de réaliser la meilleure saison de sa carrière en NBA. Il se retrouve libre cet été. Pourtant, il ne donne pas l’impression de vouloir répondre aux autres franchises intéressées par son profil. Car, pour lui, il n’en a qu’une en tête.

« Je pense que la priorité, c’est Utah », rappelle-t-il. « J’adore être ici. »

Pour une fois qu’un joueur se plait à Salt Lake City, la franchise serait bien inspirée de le verrouiller pour les prochaines saisons. Surtout que pour une fois, ils tiennent un free agent qui ne recherche pas le jackpot à tout prix.

« L’argent, c’est quelque chose qui viendra naturellement. Je ne suis pas inquiet à ce niveau », explique Joe Ingles. « Je ne vais pas décider en fonction de l’argent, c’est sûr. Il n’y a aucune chance que cela arrive. »

Avec d’autres joueurs potentiellement partants (Gordon Hayward, George Hill), le front office du Jazz devrait rapidement régler un cas aussi simple que celui de son ailier australien.