Joel Embiid dans la deuxième équipe All-NBA, c’est 30 millions de salaire en moins

N.SPar N.SPublié

Présent dans la All-NBA Second Team, Joel Embiid a vu son contrat de cinq ans être délesté de 30 millions de dollars.

Pour sa deuxième "vraie" saison NBA, Joel Embiid a confirmé qu'il était le prochain pivot dominant de cette ligue, en compagnie de Karl-Anthony Towns. Avec 22,9 points, 11 rebonds et 3,2 passes, le Camerounais, qui a disputé 63 matches en 2017/2018, a confirmé que les Philadelphia Sixers avaient bien fait de le prolonger à prix d'or l'été dernier. Signer un joueur aussi fragile, pour cinq ans et 146,5 millions de dollars, le tout en sachant qu'il n'avait que 31 matches NBA dans les jambes pouvait s'apparenter à un pari très risqué.

Joel Embiid peut remercier DeMarcus Cousins...

En attendant la suite d'une carrière qui s'annonce brillante, Joel Embiid a déjà inscrit son nom sur une All-NBA team, la seconde. Mais ce qui pouvait être synonyme d'une joie immense pourra peut-être laissé la place à une forme de déception. Dans son deal, Embiid avait la possibilité d'être éligible à une prolongation "supermax", dans le cas où il était plébiscité pour faire partie de la All-NBA first Team. Ce qui aurait fait passer la somme globale de 146,5 millions à 175 millions de billets verts. En nommant Anthony Davis à sa place, les votants ont donc privé l'ancien de Kansas de presque 30 millions de dollars sur l'intégralité des cinq années. On peut penser que sans la blessure de DeMarcus Cousins, Davis n'aurait peut-être pas été considéré comme un pivot dans ce scrutin.

À noter également que Klay Thompson est aussi dans ce cas et qu'il ne pourra pas prolonger aux Warriors cet été via un contrat supermax.