John Henson, un Buck à surveiller

Au sein d'une équipe jeune et intéressante à suivre, John Henson va tenter de franchir un cap au poste de pivot où Jason Kidd veut lui faire débuter la saison.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
John Henson, un Buck à surveiller
Les Milwaukee Bucks seront incontestablement l'une des jeunes équipes à suivre en NBA la saison prochaine. On va enfin pouvoir se réintéresser aux Bucks, dont l'intersaison a été plutôt réussie grâce à la Draft de Jabari Parker. Dans le Wisconsin, tout le monde ne parle que de l'association entre l'ancien ailier de Duke et le "Greek Freak" Giannis Antetokounmpo. Pourtant, d'autres éléments méritent qu'on ne les oublie pas une fois la saison lancée. C'est le cas de John Henson. Poste 4 doué défensivement mais souvent jugé trop frêle et pas assez athlétique pour être un élément fiable en NBA, l'ancien joueur de North Carolina a bossé dur pendant l'été pour gagner en masse musculaire et confirmer les progrès entrevus l'an passé. Si la saison des Bucks a été dramatique en termes de résultats, les 11.1 points, 7.1 rebonds et 1.7 contre par match enregistrés par John Henson ne sont pas passés inaperçus. En l'absence de Larry Sanders, tour à tour occupé à se battre dans des bars et à squatter l'infirmerie, Henson a même été l'une des principales armes de dissuasion défensive de Milwaukee. Il se murmure aujourd'hui que le staff des Bucks a des projets un peu particuliers pour son protégé. Arrière/ailier lorsqu'il jouait au lycée, Henson avait été replacé dans la peinture à cause d'une forte poussée de croissance. Voilà qu'on pourrait le retrouver titulaire au poste 5 fin octobre. Gery Woelfel, du Racine Journal Times, explique que Jason Kidd n'entend pas mettre Zaza Pachulia ou dans le 5 en attendant le retour de Larry Sanders. C'est John Henson, dont la taille (2m11) et la mobilité intéressent l'ancien coach des Nets, qui devrait se retrouver en première ligne face aux mastodontes adversaire. Un choix risqué mais qui va dans le sens d'un désir de progression d'un groupe très jeune. Le but de Kidd n'est pas de se qualifier immédiatement pour les playoffs, mais bien de faire évoluer ensemble des joueurs comme Henson, Parker, Antetokounmpo et, on l'espère, Damien Inglis, qui a signé son contrat cette semaine. On pourrait ainsi avoir un 5 de départ expérimental du type Marshall-Knight-Antetokounmpo-Parker-Henson dans les premières semaines de la saison. De quoi faire le spectacle, mais pas forcément gagner des matches dans un premier temps...

Les stats de John Henson

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2012-13 MIL 63 13:07 2.6 5.3 48.2 0.0 0.0 0.0 0.9 1.7 53.3 1.8 2.9 4.7 0.5 0.7 0.3 0.7 1.3 6.0
2013-14 MIL 70 26:31 4.9 9.1 53.8 0.0 0.0 0.0 1.3 2.5 51.4 2.4 4.7 7.1 1.6 1.6 0.6 1.7 2.6 11.1
Totals 133 20:10 3.8 7.3 51.9 0.0 0.0 0.0 1.1 2.1 52.1 2.2 3.8 6.0 1.1 1.2 0.5 1.2 2.0 8.7
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest