Julius Randle a préparé sa saison avec Metta World Peace

Afin de mieux préparer son retour sur les parquets NBA, Julius Randle n'a pas hésité à se frotter à Metta World Peace, avec qui il s'est entraîné cet été.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Julius Randle a préparé sa saison avec Metta World Peace
Victime d'une terrible blessure dès son premier match chez les professionnels (fracture du tibia), Julius Randle a dû patienter de longs mois avant de retrouver le chemin de l'entraînement. Désormais pleinement rétabli, il a bossé sans relâche durant l'intersaison dans l'espoir d'oublier ce malheureux faux départ. Le 7ème choix de la Draft 2014 s'est notamment entraîné avec Metta World Peace, de retour à L.A. cet été pour retrouver la forme dans l'espoir d'effectuer son grand retour en NBA. Une expérience inoubliable pour le jeune intérieur, impressionné par les qualités défensives et l'agressivité de l'ancien Ron Artest.
« Ce gars-là est sans doute l’un des plus grands défenseurs de tous les temps. Donc je me suis dit que ça allait me permettre de me tester et de voir où j’en étais », a confié Julius Randle au Daily News dans un éclat de rire. « Je n’ai peur de personne. »
Metta World Peace n'a pas non plus été avare an éloge à l'égard de l'ancien Wildcat à qui il prédit un avenir des plus radieux au sein de la grande ligue.
« J’ai parfois pris l’avantage et il a pris le dessus à certains moments », souligne MWP. « Il prendra de plus en plus l’avantage tant qu’il continuera à gagner en intelligence. Il a un immense potentiel. S’il continue d’apprendre tous les petits détails, vous verrez les Lakers en playoffs. »
Julius Randle s'est en tout cas offert un test grandeur nature en décidant de se frotter à l'ancien meilleur défenseur de la ligue, toujours aussi rugueux malgré ses 36 ans.
« Je suis toujours assez énervé. Je ne montre plus mes émotions autant qu’avant. Mais mentalement, je suis vraiment en colère », insiste l'ailier vétéran avant de conclure : « Je suis désormais capable de mieux me contrôler. Je me contrôle mieux que Hulk. »
A souligner que les Los Angeles Lakers n'ont toujours pas écarté la possibilité de signer Metta World Peace qui pourrait alors se retrouver en concurrence avec Brandon Bass et... Julius Randle pour des minutes dans la raquette californienne.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest