105 Denver Nuggets DEN
102 Dallas Mavericks DAL
118 Portland Trail Blazers POR
111 Phoenix Suns PHO
113 Boston Celtics BOS
116 New Orleans Pelicans NOP
108 Orlando Magic ORL
102 Minnesota Timberwolves MIN

Trois jeunes semi-prometteurs des Lakers disponibles

BasketSessionPar BasketSession Publié

Julius Randle, Jordan Clarkson et Larry Nance Jr ont tous les trois des profils intéressants à défaut de s'imposer comme de futurs All-Stars. Les Lakers veulent en profiter pour les échanger.

A force d'enchaîner les saisons à moins de trente victoires - quatre de suite, série en cours - les Los Angeles Lakers ont accumulé les choix de draft intéressants. L'effectif est donc peuplé de jeunes joueurs. Mais tous n'ont pas le même potentiel. Et tous ne se développent pas au même rythme. Si les équipes faibles ont la chance de pouvoir accumuler les talents de demain, il est très rare qu'elles les conservent - et donc les payent - tous à l'issue de leur premier contrat (l'exemple des Portland Trail Blazers prouve d'ailleurs que c'est une option délicate). Les Angelenos ont trois jeunes joueurs intouchables : Lonzo Ball, Brandon Ingram et Kyle Kuzma. Tous les autres seraient disponibles. C'est à dire Julius Randle, Jordan Clarkson et Larry Nance Jr.

Selon Adrian Wojnarowski d'ESPN, les Lakers ont clairement fait savoir qu'ils étaient disposés à s'en séparer. D'abord pour des raisons économiques. Il est déjà acquis que la franchise hollywoodienne partira en chasse des plus principaux spécimen présents sur le marché en juillet prochain. Tout ceci à un prix. Autant faire dès maintenant de la place sous le Cap.

Drafté en 2014 et dans le dernière année de son contrat rookie, Julius Randle perçoit seulement 4,1 millions par saison. Mais il sera libre de signer où bon lui semble dès l'été prochain et les Lakers n'ont pas l'intention 1) d'en faire un joueur protégé (et donc d'avoir la possibilité de s'aligner sur toutes les offres) 2) de le conserver, tout simplement. L'intérieur est repassé dans le cinq majeur récemment, peut-être justement dans le but de faire remonter sa cote. Il tourne quand même à 13 points (55% aux tirs) et presque 7 rebonds en 22 minutes même son absence de défense et sa maladresse pose problème au sein de cette NBA actuelle. Deux caractéristiques clés qui font de lui un joueur disponible. Et non un futur crack comme il était présenté au lycée.

Jordan Clarkson a un contra honnête pour son poste et son rendement. Il sera payé entre 11 et 13 millions de dollars jusqu'en 2020. Il n'est sans doute pas assez fort (et déjà trop vieux) pour vraiment s'imposer dans le projet des Lakers mais il est suffisamment doué pour convaincre une franchise de monter un transfert. C'est un joueur maladroit de plus. Mais tout de même un dragster à 14 points par match en sortie de banc.

Larry Nance Jr est encore sous contrat rookie (8 pts et 6 rbds par match) mais il fait doublon avec Kyle Kuzma. Et toute économie est donc bonne à prendre. Ce serait quand même presque 15 à 20 millions de récupérés. De quoi faciliter les affaires cet été.