Julius Randle : « L’intersaison a été longue »

Déçu par les résultats des Lakers depuis son arrivée au sein de la franchise, Julius Randle espère franchir un nouveau palier pour éviter à son équipe de vivre une nouvelle saison dans les profondeurs du classement.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Julius Randle : « L’intersaison a été longue »
Entre l'interminable tournée d'adieu de Kobe Bryant et les défaites en cascade qui ont rythmé l'exercice 2015-2016 de la franchise, la saison a été difficile à vivre pour les jeunes Lakers qui attendent avec impatience l'ouverture de la saison prochaine. A l'image de Julius Randle, les jeunes pousses californiennes ont désormais hâte d'en découdre et de tenter de relancer la franchise sur de bons rails après une nouvelle année sans playoffs.
« L’intersaison a été longue », reconnaît d'ailleurs l'intérieur angeleno, interrogé par Lakers Nation. « Ne pas jouer les playoffs et ne même pas être en mesure de nous battre pour une place en postseason a été très frustrant. La saison morte a donc été très longue et je suis fatigué des exercices et des entraînements. Je suis d’autant plus prêt à passer aux choses sérieuses que nous sommes désormais dans un nouvel environnement et que je prends du plaisir avec les autres joueurs. Je suis donc impatient. »
Avec la retraite du Black Mamba, la sélection de Brandon Ingram lors de la Draft et la nomination de Luke Walton à la tête de l'équipe, les Lakers s'apprêtent désormais à entrer dans une nouvelle ère. Et s'il semble peu probable de voir Julius Randle et sa bande créer la surprise en s'invitant dans le haut du tableau à l'issue de la saison, l'ancien Wildcat entend franchir un nouveau cap pour s'affirmer comme l'un des leaders de son équipe dès cette année.
« Je veux juste jouer aussi dur que possible et essayer d’être au top de ma forme. Je veux jouer avec beaucoup d’énergie et être un moteur. Je veux jouer de manière collective, faire tourner le ballon et trouver les joueurs démarqués pour les shoots ouverts. J’ai le sentiment que cette année, nous allons vraiment jouer les uns pour les autres plutôt que pour nous-mêmes. L’énergie qui se dégage est différente. »
Invité au sein du "Select Team" qui a servi de sparring-partner à Team USA avant les JO de Rio, Julius Randle parviendra-t-il à mettre cette expérience à profit pour s'imposer définitivement aux Lakers ? Le training camp devrait en tout cas nous en dire davantage sur le rôle qui sera attribué au jeune intérieur qui devrait se retrouver en concurrence avec Larry Nance Jr pour une place de titulaire au poste 4.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest