Comment Bruce Lee a eu un impact sur la carrière de Kareem Abdul-Jabbar

Des conseils de Bruce Lee ont permis à Kareem Abdul-Jabbar de mieux prendre soin de son corps et de performer sur la durée en NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Bruce Lee a eu un impact sur la carrière de Kareem Abdul-Jabbar

La longévité de LeBron James en NBA est souvent citée en exemple. Et ce n’est pas un hasard. Le King met le prix – 1 million de dollars par an environ – pour offrir à son corps tous les meilleurs soins. Mais il y a une autre légende dont la durabilité au plus haut niveau était impressionnante. Kareem Abdul-Jabbar. 20 saisons dans la ligue, sans jamais jouer moins de 62 matches. S’il est aujourd’hui en tête du classement des meilleurs marqueurs de l’Histoire, c’est justement parce qu’il a su rester en forme même bien au-delà de son apogée. Et ça, il le doit en partie à Bruce Lee selon lui. Le Hall Of Famer a rendu hommage à l’icône emblématique des arts martiaux lors d’un documentaire ESPN consacré à l’une des figures d’Hollywood.

« Bruce insistait toujours sur l’efficacité apportée par les étirements. Donc on s’étirait toujours avant de s’entraîner. Je suis allé encore plus loin en étudiant le yoga et en progressant dans le domaine. C’était le meilleur travail de prévention que je pouvais faire pendant l’intersaison », explique l’ancien joueur des Bucks et des Lakers.

Kareem Abdul-Jabbar n’était quasiment jamais blessé. Et à 38 ans, il pesait encore 23 points par match. Très rare pour un basketteur de 2,18 mètres. Les joueurs de cette taille sont souvent enclins à des problèmes de dos ou de genoux. Pas lui. Sous l’influence de Bruce Lee, il a pensé à vraiment maximiser sa souplesse pour se renforcer en complètement de la musculation. Tout ça à une époque où les connaissances sur le sujet étaient évidemment moins développées que maintenant.

Les deux hommes avaient notamment commencé à tourner un film ensemble, « Game Of Death » (« Jeu de la mort » en VF), en 1972, juste avant la mort de l’acteur.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest