Kareem Abdul-Jabbar découpe Dwight Howard, D12 répond

Après avoir été méchamment taclé par Kareem Abdul-Jabbar, Dwight Howard tente de répondre.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kareem Abdul-Jabbar découpe Dwight Howard, D12 répond
En tournée de promotion pour son nouveau livre, Kareem Abdul-Jabbar était invité dans l’émission ESPN’S First Take, il y a deux jours (voir la vidéo plus bas). L’occasion pour lui de démonter Dwight Howard une nouvelle fois (il avait déjà entamé l’opération équarrissage début juillet) :
« Dwight est un athlète extraordinaire, il a des aptitudes athlétiques incroyables, mais le basket est un jeu où le muscle le plus important que vous utilisez sur le terrain est celui entre vos oreilles. Le QI basket de Dwight n’est pas suffisant pour qu’il soit un joueur dominant. Il a des problèmes de deux côtés du terrain, il n’a pas de go-to move. J’avais la charge de préparer Pau Gasol et Andrew Bynum pour jouer Dwight en playoffs en 2009 pour le titre et c’était un job facile, parce que si vous lui enlevez certaines possibilités, il n’a pas de réponse. Donc il doit développer certaines skills, des deux côtés du terrain, qui lui permettraient de contribuer de manière consistante à la victoire, et il ne l’a pas encore fait. »
Pas tout à fait faux en même temps. Logiquement interrogé sur les propos de Kareem Abdul-Jabbar, Dwight Howard considère que c’est juste parce qu’il a quitté les Los Angeles Lakers :
« Eh bien vous savez, je ne fais pas attention à ce genre de choses », a-t-il réagi. Je l’ai entendu, mais tout le monde a le droit d’avoir sa propre opinion. Quand j’ai rejoint les Lakers, j’étais le meilleur pivot et quand je les ai quittés, je suis devenu le pire, mentalement je n’étais pas capable de jouer pivot. Je comprends que beaucoup de choses soient dites sous le coup de l’émotion, mais je dirais que s’il a quelque chose à me dire, je suis ici, à Houston. Nous pouvons parler d’homme à homme. C’est ce que je ressens.   Je veux dire, c’est l’émotion et le fait que j’ai quitté les Lakers. C’est comme ça. Je suis dans une grande ville maintenant. Et je n’ai pas besoin d’argumenter avec lui. Le seul truc que j’ai à dire, c’est qu’il est suffisamment âgé pour que, quoi que je fasse, il n’en ait rien à faire.   Je veux dire, c’est Kareem Abdul-Jabbar. Si je suis Kareem, je me dis ‘Pourquoi ?’. J’ai 4 titres ou 5 titres, peu importe. J’ai été dans ‘Y a-t-il un pilote dans l’avion ?’, j’ai fait des films avec Bruce Lee. Je ne me préoccupe pas des jeunes blanc-becs. Je lui souhaite juste bonne chance. Mais les gens font les choses différemment et quand j’aurais fini de jouer, je ferai tout ce que je peux pour aider la prochaine génération à progresser. »
« Chacun son avis », « il dit ça parce que je suis parti des Lakers », « à sa place, je n’emmerderai pas les jeunes » : Dwight Howard n’a pas vraiment répondu sur le fond. Alors les journalistes lui ont demandé plus spécifiquement ce qu’il pensait des propos de la légende sur son QI Basket :
« Vous ne pouvez pas gagner 3 trophées de défenseur de l’année et être stupide. Ce n’est pas possible. D’affilée en plus. Et je ne pense pas qu’il existe un de mes coaches qui ait dit que j’avais un QI basket bas. Est-ce que j’ai fait des choses stupides sur le terrain ? Tous les joueurs l’ont déjà fait. Est-ce qu’on a tous fait quelque chose de stupide dans la vie ? Oui. C’est la vie, on fait des erreurs, et on apprend de celles-ci. C’est comme ça. Je pense que je suis très intelligent quand il s’agit du basketball. Je joue depuis que j’ai trois ans. J’ai vu beaucoup de choses et chaque année je deviens meilleur et plus intelligent. »
[youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=rdEO3gFy_9E[/youtube]
Afficher les commentaires (55)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest