Kenneth Faried n’est pas tendre avec lui-même

Après une belle expérience avec Team USA, Kenneth Faried réalise un mauvais début de saison avec les Denver Nuggets et l'intérieur en a parfaitement conscience.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kenneth Faried n’est pas tendre avec lui-même
On ne reconnait plus Kenneth Faried. Mais où est passé le superbe joueur qui s'était révélé lors de la fin de saison avec les Denver Nuggets et avec Team USA cet été ? Le Manimal est rentré dans le rang sur ce début de saison et il se montre décevant avec des statistiques en baisse : 11,4 points, 7,1 rebonds en 25 minutes de moyenne. Prolongé pour 50 millions de dollars sur 4 ans cette intersaison, l'intérieur semble marquer le pas, un peu à l'image de la situation d'Andre Drummond avec les Detroit Pistons. Interrogé au sujet de son début de saison, Kenneth Faried a fait son autocritique :
"Horrible, mon début de saison est horrible. Je n'ai simplement pas joué mon jeu, je le sais, mes coéquipiers et mes coaches aussi. J'espère que lors de ce mois de décembre, je vais inverser les choses. Mais pour moi, c'est horrible. Il faut se regarder dans le miroir, être honnête et se le dire. Ensuite, il faut corriger", a expliqué Kenneth Faried au Denver Post.
La bonne nouvelle, c'est que les Denver Nuggets ont réussi à relever la tête malgré les performances moyennes de Kenneth Faried. Avec 7 victoires lors des 10 derniers matches, les hommes de Brian Shaw sont parvenus à revenir dans la course pour les playoffs malgré un départ catastrophique, un signe d'espoir pour l'ailier-fort. À la recherche d'une explication après ses récentes prestations décevantes, le joueur a pointé du doigt la pression liée à son nouveau contrat :
"Je dois faire avec le fait que je suis ce type de joueur désormais. L'année prochaine, je vais être payé à un haut niveau, je ne peux plus me permettre de faire des erreurs. Je dois retrouver ce que je faisais habituellement pour obtenir ce contrat. Je dois me recentrer, pas seulement prendre des rebonds et scorer, je dois retrouver l’amour du jeu que j’ai toujours eu."
Kenneth Faried s'est tout simplement mis un peu trop de pression après un Mondial réussi avec Team USA. On se souvient qu'après cette compétition, l'ailier-fort des Nuggets et Andre Drummond avaient réalisé de nombreux commentaires pour expliquer qu'ils souhaitaient devenir des leaders au sein de leurs franchises, à force de se mettre la pression, les deux hommes ont sombré. À eux de remonter la pente maintenant.
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest