Kenneth Faried, qui va relancer « Manimal » ?

BasketSessionPar BasketSession Publié

Kenneth Faried veut partir et pourrait être échangé en ce début de saison. Qui tentera de relancer "Manimal" ?

En quelques années, Kenneth Faried est passé de champion olympique destiné à devenir l'un des meilleurs postes 4 de la ligue à un bencher d'une équipe qui n'a plus disputé les playoffs depuis quatre ans. Le joueur des Denver Nuggets vit mal son rôle dans le Colorado et le peu d'importance que lui accorde Mike Malone. Comme il l'a expliqué cette semaine, il se voit toujours comme un joueur décisif ou à temps de jeu important. "Il y a 29 autres équipes en NBA", a-t-il même lâché. On a sélectionné trois équipes au sein desquelles il pourrait retrouver le sourire et être un contributeur essentiel.

Cleveland

Les Cavs ne seraient pas contre un renfort supplémentaire à l'intérieur. Ça ne se bouscule pas franchement sur les postes 4 et 5, Kevin Love et Tristan Thompson étant voués à tourner au poste de pivot, LeBron et Jae Crowder sur les 3 et 4. Les "corps dispensables" se nomment pour le moment Kendrick Perkins, Ante Zizic, Channing Frye ou Walter Tavares, que des joueurs inférieurs (du moins pour le moment en ce qui concerne Zizic) à Faried.

Iman Shumpert est sur la sellette et peut faire office de monnaie d'échange appréciable au moment de négocier avec les Nuggets, très contents, eux, de leur rotation intérieure mais sans doute pas opposés à la venue d'un élément énergique et expérimenté au haut niveau comme l'ancien Knick.

Chez les Cavs, Kenneth Faried ne serait pas starter comme il le souhaite, mais il aurait pour une fois l'opportunité de lutter pour le titre.

Minnesota

Chez les Wolves, la donne serait différente. Le poste 4 est le seul où le titulaire de début de saison ne paraît pas indéboulonnable. Gorgui Dieng est très apprécié à Minneapolis, mais Faried a les moyens d'avoir un impact supérieur à sa place et une alternance avec Taj Gibson serait un bel atout pour Tom Thibodeau, que l'on dit désireux d'armer encore davantage son équipe avant la reprise.

Houston

Ce n'est pas un secret : les Rockets n'ont pas une farouche envie de conserver Ryan Anderson et son gros contrat. Kenneth Faried n'a pas le shoot d'Anderson, mais sa capacité à évoluer aux postes 4 et 5 serait une plus-value pour des Texans qui ont perdu quelques intérieurs de valeur dans le trade de Chris Paul, notamment Montrezl Harrell. Sur le poste 4, on se diriger pour l'heure vers un duel Anderson-Mbah a Moute que semble capable d'arbitrer Faried.