Kenyon Martin : « Je n’ai pas été le 1er choix de la draft pour rien »

A 35 ans, Kenyon Martin fait le bonheur des New-York Knicks. Il envisage même de jouer une saison de plus, si possible toujours aux Knicks.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kenyon Martin : « Je n’ai pas été le 1er choix de la draft pour rien »
Revenu de Chine, Kenyon Martin a (longtemps) été agent libre. Toutes les équipes de la ligue auraient pu signer l’intérieur de 35 ans. Oui, toutes. Certes, il n’a plus le même sens du spectacle qu’autrefois, lorsqu’il écrasait le cercle aux Nets, sur des passes de Jason Kidd. Mais Kenyon Martin est toujours un guerrier des parquets. A l’heure où les combattants des raquettes se font de plus en plus rares, K-Mart est même presque un luxe. Un luxe que les Knicks ont su s’offrir pour le minimum vétéran. Suite à l’avalanche de blessure (Chandler, Stoudemire, Thomas, Wallace), la franchise de New York n’a pas hésité à signer Martin. Le joueur a saisi l’opportunité, il est aujourd’hui titulaire intérimaire. Et l’ancien joueur des Nuggets tient son rôle à merveille, 6 titularisations, 11 points et 7 rebonds en 29 minutes. Surtout, quatre victoires et deux défaites pour les Knicks qui commençaient à accuser le coup, après un début de saison canon. Une belle revanche pour le joueur, snobé par plein de franchise en manque d’intérieurs :
« J’essaye juste d’apporter plus d’énergie que ce qu’ils ont l’habitude de voir. Je fais ce que j’ai toujours fait, » résume simplement Kenyon Martin pour ESPN.   « Je veux juste que les gens sachent que je peux toujours jouer. Je n’ai pas été premier choix de draft pour rien (NDLR – en 2000, sélectionné par les New Jersey Nets), je ne suis pas resté 12 ans dans cette ligue pour rien. Donc je montre aux gens que je suis toujours là. »
Là, c’est New York. Et ce n’est pas pour déplaire à son coach et à ses coéquipiers. Quand certains ont les jambes lourdes et peinent à défendre, Kenyon Martin ne rechigne pas, il y va. C’est un mec du Michigan, un col bleu. Donc forcément, les défenses physiques, Martin en est le spécialiste. Ses coéquipiers l’attestent :
« Tout ce qu’il fait est agressif. » Iman Shumpert.   « C’est un super défenseur, c’est son job. » Raymond Felton.   « Il est intelligent en défense et il joue avec beaucoup d’intensité. C’est quelque chose qui ne s’apprend pas. » Carmelo Anthony.
Vous l’aurez compris, Kenyon Martin a de beaux restes. Il peut toujours contrôler une raquette avec son corps et ses efforts sans limites sur le terrain. En 23 minutes, il tourne à presque 1 interception et 1 block. Il se montre même de plus en plus actif en attaque, en témoigne ses deux matches face à Toronto (19 points à 9/10 et 18 points à 7/11) toujours sur des passes de… Jason Kidd. Mike Woodson se dit heureux de l’avoir sous l’uniforme des Knicks plutôt que de le voir évoluer dans une autre franchise. Cela tombe bien, Kenyon Martin aimerait encore continuer à jouer avec les Knicks la saison prochaine. Oui, même avec un an de plus.
« Je veux juste que le coach sache que je peux jouer encore et il peut compter sur moi quoi qu’il arrive. »
Kenyon Martin, un guerrier, à la vie, à la mort.

Les statistiques de Kenyon Martin

SEASON AVERAGES
Season Team G GS MPG FG% 3p% FT% OFF DEF RPG APG SPG BPG TO PF PPG
12-13 NYK 11 6 23.1 0.627 0.000 0.407 2.1 3.2 5.3 0.5 1.1 0.9 0.6 3.5 8.6
Career 707 647 31.4 0.482 0.235 0.630 1.8 5.2 7.0 2.0 1.2 1.2 1.8 3.4 12.9
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest