Kevin Durant avoue avoir du mal à jouer avec LeBron au sein de Team USA

Pas simple de jouer maintenant aux côtés de son principal rival.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Durant avoue avoir du mal à jouer avec LeBron au sein de Team USA
Adversaires d’hier et de demain, la parenthèse olympique impose une trêve à la rivalité entre LeBron James et Kevin Durant. MVP de la saison régulière puis champion dans la foulée avec Miami, King James a tout raflé et ainsi brisé les rêves de titre d’OKC. A commencer par ceux de son pote Kevin Durant, contraint de cohabiter avec le bourreau du Thunder au sein de Team USA.
« Bien sûr que c’est dur ! Mais je ne peux rien y faire. C’est mon coéquipier maintenant. Je suis un joueur d’équipe. Je ne peux pas laisser ça m’affecter. C’est ça le plus important. C’est dur de jouer avec le gars contre qui vous avez été en duel en finale pendant cinq matches et qui vous a battu. Mais je vais passer au dessus de tout ça, rester un super coéquipier et jouer du mieux possible. » « Je voulais tellement gagner. Pour la ville, pour l’équipe, pour tous ces gens. J’ai comme l’impression de les avoir laissés tomber. Ca fait partie de l’apprentissage, je suppose qu’il faut passer par là pour devenir encore plus fort. J’ai l’espoir que ça aidera l’équipe et qu’on aura une chance de prendre notre revanche un jour. »
Médaillé d’or aux Jeux en 2008, Kobe Bryant se souvient que lui aussi sortait d’un épisode douloureux avant de se rendre à Pékin. Battu en finale par les Celtics et leur Big-Three, le joueur des Lakers reconnait qu’il avait été compliqué pour lui de surmonter la déception pour se reconcentrer dans la foulée sur l’objectif olympique.
« Et encore je ne jouais pas dans l’équipe olympique avec Ray Allen, Paul Pierce et Kevin Garnett. Lui doit regarder LeBron chaque jour. Moi je n’ai pas eu à le faire. Je ne sais pas si j’aurais pu le supporter. Je voudrais probablement tenter de le détruire chaque jour à l’entraînement pour atténuer tout ça. »
En attendant un nouveau duel James-Durant, les regards américains seront rivés vers un objectif commun. La sélection US devra assumer son statut d’hyper-favori à Londres et selon LeBron James, lui et Durant se sont préparés à laisser de côté leurs sentiments. Aucun doute pour LBJ, les deux adversaires mettront leur énergie en commun et laisseront de côté leur rivalité dans l’intérêt de l’équipe.
« C’est difficile, parce que nous sortons juste de finales fantastiques. Notre duel a été un des plus observés de l’histoire de la ligue, donc c’est dur. Mais en même temps nous savons pourquoi nous sommes là. Nous devons utiliser nos talents respectifs, nous devons faire tout notre possible pour aider cette équipe à décrocher l’or. »
Afficher les commentaires (53)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest