KD vs Chris Broussard : accusé de mentir, le journaliste répond

BasketSessionPar BasketSession Publié

Chris Broussard n'a pas aimé que Kevin Durant mette sa crédibilité en doute et affirme avoir des messages de l'ailier des Warriors sur son téléphone.

Kevin Durant a un peu de temps à tuer avant le début des Finales et depuis le début de sa convalescence. Du coup, il règle ses comptes avec Chris Broussard, le journaliste d'ESPN, dans une petite guéguerre sur les réseaux. Les choses avaient commencé il y a quelques jours, avec une remarque de Broussard à la télévision que "KD" n'avait pas trop apprécié. En plateau, Broussard avait expliqué que si Golden State gagnait le titre sans lui, cela diminuerait l'impact de ses deux titres précédents et que c'était "son pire cauchemar". Ce à quoi "KD" avait répondu sur Twitter : "Je vois un peu d'exagération dans ce que tu dis, mon pote. Mon pire cauchemar ? Tu es vraiment sûr que c'est ce qui peut m'arriver de pire ?"

Chris Broussard avait alors tenté de mettre en avant sa relation compliquée mais sincère avec l'ailier des Warriors.

"Kevin Durant et moi avons une relation amour/haine. On s'est déjà envoyé des SMS pendant 2 ou 3 heures de suite sur la vie, le basket, les médias, la foi... En privé, il a déjà été beaucoup plus dur que ça avec moi. On gagne notre vie en critiquant des athlètes, donc ce serait hypocrite de notre part de ne pas accepter la même chose".

Le mini-beef est un peu monté en pression lorsque Durant a laissé entendre que le journaliste était légèrement mythomane.

"Mensonge, mensonge et mensonge. Mec, tu n'as même pas mon numéro !"

Vexé de voir sa crédibilité remise en cause, Chris Broussard a posté une vidéo d'explication.

"Je respecte Kevin Durant et ne souhaite pas m'engager dans une bataille de tweets. Cela dit, il a mis ma crédibilité en cause et je dois répondre. Sur mon téléphone, j'ai plus de 60 messages privés de Kevin Durant sur Twitter ou Instagram depuis février 2018. C'est lui qui a débuté cette conversation. Nous avons parlé des choses évoquées l'autre jour et certaines de ces conversations ont duré plus de 5 heures. Si vous voulez jouer sur la différence entre un SMS et un DM en 2019, allez-y. Mais pour moi, c'est la même chose. Je ne publierai pas ces messages. J'ai du respect pour KD et cela restera privé. Je vais continuer de l'aimer, de le respecter et de prier pour lui, tout en analysant objectivement ce qu'il fait comme joueur de basket".

On attend la réponse de Kevin Durant...