111 CLE
133 ATL
100 DEN
98 GSW
120 OKC
131 SAC
115 LAC
112 HOU

Éjecté, KD s’est excusé auprès de l’arbitre et il a bien fait

Antoine PimmelPar Antoine PimmelPublié

Au lendemain de son expulsion et de son coup de chaud, Kevin Durant a eu le courage et la lucidité d'admettre ses torts et de s'excuser auprès des officiels.

Les relations entre les arbitres et les joueurs se sont tendues cette saison en NBA. Shaun Livingston et un officiel se sont mêmes retrouvés front contre front en décembre dernier (ce qui a d'ailleurs entraîné une sanction de l'homme au sifflet en question). Les plaintes sont nombreuses des deux côtés. Au point où la ligue, dans ce contexte particulier, a tenu à réunir les syndicats des deux parties en marge du All-Star Weekend. Un dialogue afin de ramener un peu de calme. Avant ce meeting, visiblement assez attendu, aussi bien par les arbitres que les joueurs, Kevin Durant a fait un pas vers la paix. Ou vers une reprise de la communication.

La superstar des Golden State Warriors a été éjectée après avoir reçu une deuxième faute technique avant hier. Frustré par une faute sifflée contre lui, KD avait jeté la balle au sol. Provoquant ainsi son expulsion. Toujours aussi en colère, il avait alors critiqué l'arbitrage en conférence de presse. Mais il a fait marche arrière. Le joueur a donc présenté ses excuses. En reconnaissant même ses torts.

"Je me suis comporté comme un trou du cul toute la soirée. J'étais con. Il n'y avait pas faute mais je n'aurais pas dû balancer la balle comme je l'ai fais. Je ne dois pas réagir comme ça. J'aimerais m'excuser auprès de James [Williams, l'arbitre] parce que ce n'était pas dans mon caractère de réagir comme ça."

Kevin Durant s'excuse auprès de l'arbitre

La démarche de Kevin Durant est intéressante. Mark Jackson et Jeff Van Gundy, ex-coaches NBA désormais consultants pour ESPN, expliquaient récemment que les arbitres regrettaient l'attitude des joueurs. Certains d'entre eux ont confié aux deux analystes que les basketteurs NBA parlent de plus en plus. Et surtout avec de plus en plus agressivité et de moins en moins de respect. C'est en tout cas leur ressenti. Jackson et Van Gundy semblaient aller dans le même sens.

Les joueurs reprochent aux arbitres de ne pas être écoutés. Il y a sans doute des torts des deux côtés. Mais en avouant qu'il s'est comporté comme un idiot, Kevin Durant fait déjà un pas. Si toutes les parties concernées suivent le mouvement, les tensions devraient vite redescendre.