Froid polaire et contres dans la face : ce qu’on a retenu des retrouvailles KD-Westbrook

On revient pour vous sur l'événement de la nuit : le match Golden State-OKC, avec le premier affrontement entre Kevin Durant et Russell Westbrook. Il s'en est passé de belles...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Froid polaire et contres dans la face : ce qu’on a retenu des retrouvailles KD-Westbrook
Les retrouvailles entre Kevin Durant et Russell Westbrook étaient très attendues. Elles n'ont, presque logiquement, pas été complètement à la hauteur des attentes des observateurs qui guettaient la moindre embrouille et la moindre interaction houleuse entre eux. Mais il y a quand même pas mal de choses à tirer de ce premier choc depuis le départ de "KD" pour Golden State. - Avant de parler performances individuelles, on va noter qu'il n'y a pas vraiment eu match sur le terrain. Les Warriors ont balayé le Thunder (122-96) grâce à des 2e et 3e quart-temps bien violents. - C'est d'ailleurs franchement dommage que la NBA ait programmé cette affiche en deuxième volet d'un back to back pour OKC, qui a bataillé avec les Clippers la veille... - Kevin Durant et Russell Westbrook ne se sont ni salués, ni "checkés" avant le coup d'envoi. On aurait cru voir Wayne Bridge et John Terry en 2010. Bon, pour le coup, le second avait couché avec la femme du premier, ce qui justifiait amplement de lui mettre ce vent mythique au moment du protocole... https://www.youtube.com/watch?v=RJzXlOCe6A8 - Russell Westbrook, qui n'a pas arrêté de répéter qu'il ne voulait plus parler du départ de KD ou même qu'on lui pose la moindre question à ce sujet, est quand même arrivé à l'Oracle Arena avec un chasuble "Professional Photographer". On voit peut-être le trolling partout, mais Durant est un passionné de photo. Il avait d'ailleurs eu le droit de se placer au bord du terrain lors du dernier Superbowl au côté des photographes officiels pour lui aussi capturer l'événement. - Un seul joueur s'est essayé, et pas qu'un peu, au trashtalking avec Kevin Durant : Enes Kanter. Après la rencontre, l'ailier des Warriors s'est moqué de son ancien coéquipier : "Il essayait de me parler. Combien de minutes il joue tous les soirs ? Je suis sûr qu'il va poster quelque chose sur Twitter..." - Plus impressionnant que le trashtalk d'Enes Kanter, Steven Adams qui tente d'étrangler KD dans le même temps en utilisant la Force. - Enes Kanter a été renié par ses parents à cause d'un soutien politique et est menacé de mort fréquemment depuis la tentative de coup d'état manquée en Turquie. Pas sûr que ça l'effraie franchement que des fans de Golden State le prennent à parti au match retour comme ils l'en ont prévenu sur les réseaux sociaux après le match... - Jerami Grant est arrivé à OKC il y a 48 heures et il a déjà voulu offrir le scalp de KD à Westbrook. Bon, pour le coup, ça a eu l'air d'en toucher une sans faire bouger l'autre à Durant... - On peut supposer que c'était un dunk pour se faire pardonner de son tweet de mai 2011, lorsqu'il portait le maillot de Syracuse. Devant un match d'OKC en playoffs, Grant avait écrit : "Westbrook is DOO-DOO". Traduction : "Westbrook est un gros caca". - Il y a quand même eu deux situations de jeu où KD et Westbrook se sont trouvés. C'est d'abord Westbrook qui a mis toute sa patate et sa frustration dans ce contre de filou... http://www.dailymotion.com/video/x50m3tf_russell-westbrook-rejette-la-tentative-de-kevin-durant_sport - ... avant que KD ne lui fasse la réponse du berger à la bergère moins d'une minute plus tard ! http://www.dailymotion.com/video/x50m15j_kevin-durant-bloque-russell-westbrook_sport - "Au tout début, ça a ravivé des souvenirs, mais après les affaires ont repris". C'est un euphémisme qu'a sorti Kevin Durant. Le MVP 2014 a littéralement marché sur ses anciens camarades, avec 39 points et 7 rebonds à 7/11 à 3 points en seulement 31 minutes de jeu. Pas sûr qu'il soit autant à l'aise lors du premier match à la Chesapeake Arena cela dit, dans un contexte un peu plus chaud pour lui... - Westbrook a fait ce qu'il a pu mais il a paru à la fois fatigué par ses prouesses à répétition depuis le début de la saison et gêné par la bonne défense des Warriors sur lui. Au final, 20 points à 4/15 pour le meneur d'OKC, avec 10 passes au compteur mais aussi 6 pertes de balle et 5 tentatives contrées.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest