Scott Brooks : « KD pourrait marquer beaucoup plus »

Auteur de 27 points cette nuit, mais aussi de 10 rebonds et 12 passes, Kevin Durant pourrait scorer beaucoup plus s'il était égoïste, selon Scott Brooks.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Scott Brooks : « KD pourrait marquer beaucoup plus »
Kevin Durant a une nouvelle fois fait l’étalage de sa progression dans différents aspects du jeu en signant son troisième triple-double de la saison (27 points, 10 rebonds et 12 passes), le sixième de sa carrière. Cela n’a pas empêché le Thunder de s’incliner face aux Los Angeles Lakers, bons derniers de la Conférence Ouest. Même s’il s’agit d’une belle performance individuelle de la part de « KD », on est désormais surpris lorsque la star marque moins de 30 ou 35 pions. En effet, son coup de chaud du mois de janvier (35,9 pts par match) reste encore dans toutes les têtes. Avec le retour de Russell Westbrook, Durant a un peu moins la balle entre les mains – il ne prend pas moins de shoots (21,8 en mars, 21,5 en janvier mais il est moins adroit) – et il évolue donc dans un registre légèrement différent. Le jeu ne passe plus seulement par lui.
« Disons-le clairement, s’il voulait marquer beaucoup plus de points que ce qu’il le fait actuellement, il pourrait le faire », assure Scott Brooks, son coach. « Ses statistiques à la passe sont en hausse. Il a un impact sur le jeu. Et en défense aussi. Il peut défendre sur les postes 1 à 5. Il fait tout pour l’équipe. »
Kevin Durant tourne à 5,5 passes par match cette saison, la meilleure marque de sa carrière. Avec la présence d’une autre superstar à ses côtés, il accepte de jouer un peu plus sans le ballon. A l’inverse, lorsque son coéquipier All-Star était convalescent, il était en charge de l’organisation du jeu du Thunder. Durant évoluait alors un rôle légèrement similaire à celui de LeBron James à Miami. Et ça marchait plutôt bien.
« Kevin Durant se devait d’être notre leader lorsque Russell était indisponible », poursuit Scott Brooks.
Alors que le Thunder avait sombré sans son meneur lors des derniers playoffs (éliminé 4-1 par les Memphis Grizzlies), la franchise d’Oklahoma City a impressionné en janvier avec un Kevin Durant plus que jamais en mode MVP. Désormais au complet, les joueurs de Scott Brooks peinent encore à relancer la machine. Question d’adaptation oblige. Russell Westbrook est au centre des critiques, notamment après son 7/23 aux tirs cette nuit. Mais son association avec « KD » peut faire, et a déjà fait, beaucoup de dégâts dans les défenses adverses.
« Avec Russell, nous avons désormais deux joueurs dynamiques capables de faire la différence balle en main. C’est mieux pour nous. Ça enlève un peu de pression de leurs épaules. « KD » sait qu’il peut faire la différence des deux côtés du terrain chaque soir et il le fait. C’est remarquable d’être aussi régulier. »
Espérons désormais pour le Thunder que le puzzle se remette rapidement en place. La franchise a une carte à jouer cette saison. A Kevin Durant et Russell Westbrook d’en profiter.
Afficher les commentaires (22)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest