Quand Kevin Garnett a lâché un « Motherfucked » à Nikola Pekovic

Kevin Garnett ne lâche pas ses coéquipiers à l'entraînement. Il veut qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes. D'où cette petite altercation avec Nikola Pekovic.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Quand Kevin Garnett a lâché un « Motherfucked » à Nikola Pekovic
Kevin Garnett veut montrer l'exemple chez les Minnesota Timberwolves. Il travaille d'arrache-pied pour que la franchise de ses débuts ne finisse pas une nouvelle fois avec le statut d'équipe au pire bilan de la Ligue, et compte bien jouer les leaders auprès des jeunes joueurs comme Andrew Wiggins, Karl-Anthony Towns, Ricky Rubio ou encore Zach LaVine. En féroce compétiteur, il souhaite que tout le monde fasse preuve de débauche d'énergie à l'entraînement. La preuve avec cette histoire racontée par son coach, Flip Saunders, à Zach Lowe de Grantland.
"C'est arrivé durant la saison, pour son premier entraînement avec nous. On en a parlé à Vegas, parce que les gens n'en revenaient pas à quel point il était énergique. Et nous leur avons dit 'Vous auriez dû voir quand il a dit 'Motherfucked' à Pek parce qu'il n'était pas revenu en défense. Personne n'avait jamais poussé Pek comme ça. Mais c'est KG. Il donne toujours tout ce qu'il a, à l'entraînement comme en match. Et il attend ça de tous les joueurs de l'équipe."
De son côté, Nikola Pekovic n'a pas bronché :
"Il a baissé la tête et a commencé à courir. KG est un Hall-of-Famer, l'un des meilleurs ailiers-forts de l'histoire."
Et pour faire baisser la tête à Pekovic, faut être sacrément taré...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest