Kevin Garnett se paye Nikola Pekovic dès le premier entraînement

Kevin Garnett a annoncé la couleur dès son premier entraînement avec les Wolves en passant un savon à Nikola Pekovic.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pour son premier entraînement avec les Wolves depuis près de huit ans, Kevin Garnett a affiché ses intentions d'entrée en arrivant en avance à la salle mardi matin. Comme un rookie. Le moyen pour KG de mettre la pression sur ses nouveaux partenaires, admiratifs devant le professionnalisme du joueur de 38 ans, déjà déterminé à montrer l'exemple aux jeunes pousses du Minnesota.
« ll a 38 ans. Il était là à 9h30 ce matin. Il était le premier à la salle », faisait remarquer Andrew Wiggins  au Star Tribune après la séance.   « Il y a eu beaucoup plus d’intensité. C’était vraiment plus excitant. Par sa manière de parler, il incite les joueurs à en faire plus. »
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le "Big Ticket" n'a pas tardé à se montrer fidèle à sa réputation de vieux grognard. Premier à faire les frais des humeurs du vétéran ? Nikola Pekovic, à la traîne sur un repli défensif et qui s'est immédiatement attiré les foudres de son nouveau coéquipier.
« Il a déjà crié à deux reprises sur Pek alors que je pense que personne ne lui avait jamais crié dessus pour qu’il revienne en défense », racontait un Ricky Rubio visiblement intimidé par la présence de KG. « C’est bien. Tout le monde le respecte Je ne sais pas encore faire ça. Je suis trop gentil. Mais j’espère qu’il va m’apprendre à développer ce mauvais côté. »
Il en faudra toutefois davantage pour émouvoir le colosse monténégrin, heureux que Kevin Garnett apporte un peu de dureté à une équipe encore trop jeune et trop timide pour espérer se mêler à la lutte pour une place de playoffs.
« Tout le monde était motivé », souligne Pekovic. « C’est normal de mettre de l’intensité quand vous voulez gagner. C’est aussi comme ça que je vois les choses. Il faut mettre de l’intensité pour essayer d’encourager tout le monde »
Objectif désormais pour Kevin Garnett qui effectuera ce soir son grand retour sous la tunique des Wolves : encadrer les jeunes loups de Minnesota en prenant le relais de Flip Saunders sur le parquet.
« J’aime dire que les coaches s’occupent de la gestion du jeu, des minutes et des joueurs », confiait KG après l'entraînement. « Mais quand il s’agit de rentrer un panier, tout dépend du joueur et de son QI. Je suis ici pour partager mon expérience et donner confiance à ces jeunes joueurs. Il ne s’agit pas seulement de leur montrer comment travailler mais de leur montrer comment travailler efficacement. »
Le ton est donné. Reste à voir quel sera l'impact du vétéran sur des Wolves qui n'ont gagné que 12 matches depuis le coup d'envoi de la saison...
Afficher les commentaires (21)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest