Comment Steven Adams a contré le trashtalk de Kevin Garnett

Kevun Garnett a fait vriller plus d'un adversaire. Pas Steven Adams, qui a utilisé une tactique pas très académique pour contourner le vice de KG.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Steven Adams a contré le trashtalk de Kevin Garnett

Être sur le terrain en même temps que Kevin Garnett, particulièrement dans le camp adverse, pouvait virer au cauchemar pour un joueur. La grande bouche du "Big Ticket"a fait de sacrés dégâts sur les parquets NBA au fil des ans. Steven Adams, le pivot d'Oklahoma City, a trouvé la parade lors de son premier affrontement avec celui qui entrera au Hall of Fame lors de la prochaine promotion.

Le Néo-Zélandais avait raconté à l'époque de quelle manière il avait contourné la langue fourchue de Kevin Garnett.

"Il a toujours eu cette présence très intimidante. Mais heureusement, il ne me parle pas. J'ai joué la carte du mec qui ne parle pas anglais. Il a commencé à me dire quelque chose et je lui ai répondu : 'Euh, no english. No english, man, sorry'. Et du coup, il a même laissé tranquille, en quelque sorte. C'était génial", avait-il expliqué au Norman Transcript.

Kevin Garnett, la fils-de-puterie élevée au rang d'art

On peut quand même supposer que Kevin Garnett a ensuite fait des recherches et s'est aperçu que les Néo-Zélandais parlent anglais. Mais il était peut-être déjà trop tard. "KG" a pris sa retraite en 2016, perdant l'occasion d'essayer d'entrer dans la tête de Steven Adams lors de duels dans la peinture.

Lorsque Garnett entrera au Hall of Fame, on risque d'en entendre des vertes et des pas mûres sur son compte.

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest