Kevin Love frustré par son niveau

A nouveau transparent face aux Pacers la nuit dernière (5 pts), Kevin Love admet qu'il a encore du mal à trouver sa place au sein de l'attaque des Cavaliers.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Love frustré par son niveau
En débarquant à Cleveland, Kevin Love savait pertinemment qu'il devrait partager la gonfle avec LeBron James, Kyrie Irving and co et qu'il ne serait plus la première option offensive comme lors de ses années dans le Minnesota. Toujours est-il que l'ancien intérieur des Wolves ne s'attendait certainement pas aux difficultés qu'il traverse actuellement d'un point de vue offensif. Alors que ses moyennes ont logiquement chuté depuis son arrivée dans l'Ohio (16,8 pts à 42,2% contre 26,1 pts à 45,7% la saison dernière), le Californien a vécu une soirée de cauchemar avec seulement 5 points inscrits dans la défaite de la nuit dernière face aux Pacers;
« Lors du dernier match, je me suis bien senti au poste et j’ai réussi à aller sur la ligne des lancers francs », expliquait après la rencontre celui qui avait planté 24 points deux ,jours plus tôt face aux Clippers. « Ce soir, j’ai surtout créé des espaces. Je n’étais pas vraiment supposé contribuer au scoring mais je pense que LeBron James, Kyrie Irving, Timo Mozgov et les autres ont fait du bon travail. »
Les récentes performances de Kevin Love au scoring ont pourtant de quoi susciter l'inquiétude. Lundi déjà, il n'était pas parvenu à dépasser la barre des 5 points avec un 1/7 aux tirs face aux modestes Sixers. Des chiffres qui témoignent à quel point le All-Star peine à trouver sa place au sein d'un effectif qui dispose déjà de multiples atouts offensifs. Et si Kyrie Irving (29 pts) et LeBron James (25 pts) ont été cette nuit les options privilégiées par David Blatt, Kevin Love n'a lui tenté que 8 shoots face à Indiana. Une situation frustrante pour l'ancien franchise player, habitué jusqu'à cette année à être gavé de ballons mais qui doit désormais se contenter d'un rôle plus en retrait auquel il encore du mal à s'adapter.
« Oui, c’est vraiment frustrant. Je pense que c’est l’une des situations les plus difficiles à laquelle j’ai dû faire face. Mais au bout du compte, on continue de gagner des matches. Ce soir, c’était différent. En même temps, il n’y a pas de plan par rapport à ce que je suis supposé faire. J’essaie juste de faire de mon mieux. »
Quelques point en plus face à Indiana n'auraient-ils pourtant pas été les bienvenus ?
« C’est dur de répondre. Je ne sais pas. J’essaie juste d’avoir de l’impact sur le terrain et d’influencer le jeu. Actuellement, je cherche encore ma place. »
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest