Kevin Love : « Je me suis senti méprisé, mais c’est du passé »

L'intérieur des Wolves ne veut plus se contenter de ses performances individuelles.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kevin Love : « Je me suis senti méprisé, mais c’est du passé »
Après quatre ans d'efforts qui lui ont permis de devenir l'un des tous meilleurs intérieurs de la ligue, Kevin Love veut maintenant briller sur le plan collectif. Avec à ses côtés une équipe plus solide sur le papier, il espère enfin atteindre les playoffs avec Minnesota.
« Je suis prêt à franchir un nouveau cap », a-t-il indiqué à l'Associated Press. « J’ai l’impression d’avoir déjà accompli des choses dans cette ligue à titre personnel, mais la prochaine étape ce sont les playoffs. La prochaine étape sera vraiment axée sur les objectifs collectifs. » « Je dois jouer les playoffs. De nombreuses personnes peuvent penser que je n’ai pas mené l’équipe jusqu’en playoffs. »
L'ancien intérieur d'UCLA souhaitait rempiler pour 5 ans avec les Wolves. Au terme d'un bras de fer avec ses dirigeants, il a finalement prolongé pour quatre ans et 60 millions de dollars en janvier dernier. Une situation qui a généré de la frustration mais qui, d'après le All Star, est désormais oubliée.
« Beaucoup de gens me regardaient et se demandaient pourquoi je ne voulais pas d’un contrat de quatre ans. Non, je voulais être le joueur. Je voulais être LEUR joueur. J’ai travaillé très dur et j’ai fait mes preuves de différentes façons, mais après la saison dernière, je me suis senti méprisé. Mais maintenant c’est du passé. »
L'an dernier, les Wolves manquaient cruellement d'expérience, ce qui les a certainement empêché d'atteindre les playoffs. Alors, pendant l'intersaison, l'ancien pensionnaire d'UCLA a de nouveau mis la pression sur ses dirigeants pour réclamer du renfort. Voeu exaucé, puisqu'avec les arrivées d'Andrei Kirilenko et de Brandon Roy, Minny possède dans ses rangs des joueurs aguerris capables d'encadrer les jeunes Wolves afin de décrocher un ticket pour les playoffs.
« C’est le fait d’être jeune. Moi y compris. Je ne dis pas que je suis meilleur que tout le monde. Ça n’a pas été facile de passer par toute cette période de défaites. Je pense que nous avons fait les bons choix. Nous avons beaucoup de joueurs expérimentés qui savent comment jouer et notre staff est tout simplement génial. »
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest