Kobe Bryant analyse les difficultés des Lakers

Face à la crise qui secoue les Lakers, Kobe tente comme il peut de rester lucide pour aider son équipe à rectifier le tir.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kobe Bryant analyse les difficultés des Lakers
Les temps sont durs pour des Lakers qui ne peuvent plus cacher leurs difficultés et qui restent sur trois défaites de rang. Alors au moment d'aller défier les Knicks, leaders à l'Est et invaincus au Madison Square Garden, l'heure est à la remise en question dans le camp californien. Kobe Bryant, qui a envoyé hier de nouveaux signaux d'alerte face à la situation délicate dans laquelle se trouve son équipe de toujours, invite tout le monde à prendre ses responsabilités et à surtout ne pas se laisser abattre.
« Je suis un peu psychopathe quand il s’agit de ça et je n’attends pas de mes coéquipiers qu’ils aient le même degré de préoccupation. J’attends seulement qu’ils soient déterminés et qu’ils ne se découragent pas », a confié le Black Mamba à ESPN. « Mais je pense qu’à un moment, il faut s’y mettre à fond, devenir plus déterminé et se dire que par tous les moyens il faut y arriver et faire en sorte que ça fonctionne. Nous devons faire ça en équipe. »
Mobilisé comme jamais dans une période qu'il considère comme l'une des pires de sa carrières, Kobe espère désormais mettre son expérience à profit afin de sortir ses Lakers de la mauvaise passe.
 « J’ai bien médité là-dessus, assis sur ma feuille de nénuphar. J'essais de rester aussi patient que possible. J’essaie de ne pas oublier les choses que j’ai apprises tout au long de ma carrière à travers des situations difficiles. Je dois vraiment me concentrer sur le jeu et me focaliser sur les erreurs que nous faisons à chaque match pour trouver un moyen de les corriger. »
[superquote pos="d"]"Je suis un peu psychopathe." Kobe[/superquote]Et le premier point sur lequel les Angelenos devront se concentrer est sans aucun doute la défense, trop souvent prise de vitesse par les contre-attaques adverses. Kobe espère également que le retour de Steve Nash permettra à l'attaque purple and yellow de retrouver de sa superbe.
 « Steve Nash est absent. C’est lui le chef d’orchestre de l’attaque. Il a l’habitude de faire ça. Sommes-nous l’équipe la plus rapide de la ligue ? Pas vraiment, mais vous n’avez pas nécessairement besoin de vitesse pour être efficace. »
Les Lakers doivent maintenant effectuer les ajustements nécessaires pour permettre à chaque élément de l'équipe d'avoir le meilleur rendement possible. Et d'après Kobe, Mike D'Antoni aura un rôle majeur à jouer en tant que headcoach puisqu'il devra, au même titre que ses joueurs, s'adapter et éventuellement revoir ses plans qui n'ont pas fonctionné jusqu'à présent.
 « Je pense que Mike D est un entraîneur très intelligent en ce qui concerne l’attaque. Il ne se limite pas à une seule manière de procéder. Si ça ne fonctionne pas, je suis sûr qu’il sera ouvert à modifier les choses mises en place. Je sais qu’il veut qu’on y arrive plus que tout. Et ça ne concerne pas seulement l’application de ses systèmes. Quel est le but au final ? Gagner le titre et non pas jouer d’une certaine façon. »
Pour rester en course pour le titre suprême, les hommes de D'Antoni devront certainement utiliser les ingrédients qui ont fait le succès de la franchise. Et comme le suggérait hier Magic Johnson, c'est sur un joueur comme Pau Gasol que les Lakers pourraient s'appuyer. Absent depuis cinq matches à cause de tendinites aux genoux, l'intérieur espagnol, n'a cette année pas réellement eu la chance de s'exprimer dans des systèmes qui n'exploitent pas ses qualités naturelles. Comme Magic, Kobe attend avec impatience le retour en forme de son fidèle lieutenant.
« Je pense qu’il est la clé de toute cette affaire. Il a cette capacité à jouer au poste, en tête de raquette, à prendre des décisions. Je ne pense pas qu’on puisse trouver ça ailleurs. Maintenant, nous devons être certains qu’il revienne au top de sa forme et que sa tête soit au bon endroit pour qu’il retrouve l’agressivité et le cran qu’il avait en 2010. »
[superquote pos="g"]"Dwight n’a pas été très bon aux lancers et j’ai perdu trop de ballons. Donc nous devons essayer d’être plus solides."[/superquote]Si Gasol a été jusqu'à présent sous-utilisé, son compère dans la raquette connaît lui aussi des difficultés mais dans un autre registre. Malheureux aux lancers francs, Dwight Howard tourne à moins de 50 % dans cet exercice depuis le début de la saison. Mais pas question pour Kobe de blâmer son pivot même s'il espère que chacun fera les efforts nécessaires pour gommer des défauts personnels qui pénalisent l'équipe.
« Je pense que vous devez regarder chacun de nous. Son pourcentage aux lancers francs est faible mais comme nous sommes les deux joueurs qui mènent l’équipe, la seule chose que nous devons faire c’est de minimiser nos erreurs. Il n’a pas été très bon aux lancers et j’ai perdu trop de ballons. Donc nous devons essayer d’être plus solides sur ces choses-là. Il doit prendre ses responsabilités et faire attention sur la ligne quand il subit une faute. Il doit progresser et rentrer ses lancers comme c’est ma responsabilité de perdre moins de ballons. »
Après la théorie vient la pratique. Et si Kobe Bryant tempère pour le moment son impatience, reste à savoir quel sera de délai nécessaire pour que le déclic tant attendu intervienne et que les Lakers prennent enfin leur envol après un début de saison catastrophique au regard du recrutement opéré cet été. Premiers éléments de réponses ce soir face à des Knicks sans doute bien décidés à prouver que le vent a tourné et que la crise a désormais filé vers la côte ouest.
Afficher les commentaires (31)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest