Kobe Bryant : « Si j’avais perdu contre les Boston Celtics en 2010, j’aurais été dévasté »

A quelques jours de son dernier match au TD Garden, Kobe Bryant a rendu un vibrant hommage aux Boston Celtics contre qui il a remporté son dernier titre NBA en 2010.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kobe Bryant : « Si j’avais perdu contre les Boston Celtics en 2010, j’aurais été dévasté »
Le 30 décembre, les Los Angeles Lakers se déplaceront à Boston pour ce qui sera la dernière apparition de Kobe Bryant sur le parquet du TD Garden. Un moment que le légendaire numéro 24 attend avec impatience et qui lui permettra notamment de renouer avec ses bonnes habitudes puisqu'il a déjà prévu d'aller déguster un bon repas accompagné d'un verre de vin dans son restaurant italien préféré. Cette dernière visite dans le Massachusetts est surtout pour le Black Mamba l'occasion se rappeler la grande époque de ses duels avec la Green Army. A quelques jours de la rencontre, l'arrière angeleno n'a donc pas oublié de rendre hommage à l'équipe qui lui a donné tant de fil à retordre lors des finales NBA 2008 et 2010.
« Il y a quelque chose de particulier avec le vert des Celtics… », a-t-il confié à ESPN. « Il est d’un vert différent de tous les autres à travers le monde. Il est étrange. C’est comme s’il brillait. Je suis impatient d’y être et de jouer une nouvelle fois dans cet environnement. »
La vétéran se souvient notamment de la déroute des siens, battus de 39 points lors du Game 6 des finales 2008...
« Quand nous avons perdu le match 6, je me souviens qu’ils ont joué la chanson ‘Don’t Stop Believin’ et que toute la salle s’est mise à chanter. J’ai détesté cette chanson pendant deux ans. Sérieusement », explique-t-il. « Mais je l’ai écoutée tous les jours de manière à me rappeler ce que j’avais ressenti. C’est la même chose avec la chanson des Dropkick Murphys dans laquelle ils disent ‘I'm Shipping Up to Boston’. Je l’écoute tout le temps car elle me rappelle ces moments. C’est la raison pour laquelle retourner à Boston en 2010 et avoir connu cette ‘rédemption’ a autant de signification pour moi. »
Profondément marqué par cette défaite, Kobe Bryant tiendra sa revanche deux ans plus tard en décrochant son cinquième et dernier titre en carrière au terme d'une série de légende conclue par une victoire au Game 7 au Staples Center. Un souvenir qui est venu lui effleurer l'esprit la nuit dernière à l'occasion du derby de Noël face aux Clippers de Paul Pierce.
« J’ai discuté avec Metta sur le banc en voyant Paul sur le terrain et je lui ai dit : ‘Tu sais Metta, je suis sacrément content d’avoir gagné lors des Finales 2010. Ca m’aurait rendu malade d’être assis comme ça aujourd’hui’. Il pensait la même chose que moi. D'une certaine manière, si j’avais perdu cette finale, j’aurais été dévasté. Et je le serais encore aujourd’hui. »
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest