Kobe Bryant et Dwight Howard enfin sur la même longueur d’ondes

Depuis la confrontation entre les deux joueurs lors de la réunion avant le match face à Memphis, tout va mieux entre Kobe Bryant et Dwight Howard.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
[caption id="attachment_109079" align="alignleft" width="300"] Le duo Dwight Howard - Kobe Bryant enfin prêt à porter la franchise vers les sommets ?[/caption] Une réunion, deux victoires et ça repart. Il y a encore quelques semaines de cela, Kobe Bryant et Dwight Howard ne pouvaient pas se supporter mais, depuis, les choses semblent avoir changer, les deux joueurs se sont dit leurs quatre vérités et semblent prêts à enfin travailler ensemble pour le bien de l'équipe.
« Je suis heureux. Kobe et moi, nous sommes sur la même longueur d'ondes. Si nous voulons gagner, ça doit toujours être le cas entre nous deux. Nous devons être les leaders de cette équipe. C'est la clé à présent », a confié Dwight Howard au LA Times.
Interrogé par ESPN sur ce qui s'était vraiment dit lors de la fameuse réunion, Dwight Howard n'est pas rentré dans les détails mais il a indiqué que ça avait vraiment aidé les joueurs à prendre conscience de leur rôle. Il en a profité pour répondre à Phil Jackson qui avait dit qu'il faudrait un miracle pour que les Lakers puissent changer les choses et se qualifier pour les playoffs.
« Ça a vraiment aidé. Ça nous a tous aidé dans l'équipe. C'était génial. Les gens l'ont dit, c'était une réunion miraculeuse. C'était bien. Ce genre de choses prend du temps. Nous en sommes tous arrivés à un point où tout ce qui devait se dire à été dit, mais rien n'a été pris à titre personnel. Nous voulons tous ajouter une bannière là haut et obtenir notre bague. Et ça, nous devons le faire tous ensemble. »
Finalement, après leur confrontation, Dwight Howard a accepté de partager les rôles de leader au sein de l'équipe et de se concentrer sur la défense, lui qui, quelques jours plus tôt, réclamait plus de ballons au poste.
« Nous sommes deux 'big dogs' et nous nous faisons face, mais au lieu de nous affronter nous pouvons tous les deux faire des trucs pour mener cette équipe. Offensivement, il sera le leader et défensivement ce sera mon boulot », explique-t-il.   « Nous savons tous que Kobe est l'option numéro une et peu importe qui score derrière lui, ça n'a pas d'importance. En défense, c'est là que je prends les commandes, je m'assure que les gars font leur boulot et je m'occupe de faire le mien en étant toujours actif. Nous devons tous nous ajuster », ajoute-t-il.   «  Nous en avons parlé. Quand la plupart des gars sont des stars, parfois ils sont obstinés. Ils veulent que les choses aillent dans leur sens, ils veulent prendre leurs shoots, faire ci faire ça.  Mais en fin de compte, nous voulons gagner. Nous devons arrêter de nous mettre en avant et réaliser quelle est la raison pour laquelle nous jouons. »
Comparant sa relation avec Dwight Howard avec celle qu'il entretenait avec Shaquille O'Neal, Kobe Bryant explique que la confrontation entre les deux était nécessaire. C'est cet esprit de compétition qu'il avait avec Shaq qui leur a permis de remporter trois titres ensemble.
« Vous devez créer le conflit et la confrontation. Souvent, quand vous avez deux personnes dans cette position, chacun prend des précautions vis-à-vis de l'autre. Tout le monde a peur de se froisser et du coup vous n'avancez pas, ça devient contre-productif. Il faut vraiment que chacun se défi », a expliqué Bryant dans l'émission de radio « Max and Marcellus » sur ESPNLA 710.   « Je pense que Shaq avait certaines chose qu'il voulait accomplir par rapport à la trace qu'il voulait laisser dans l'histoire, sa vision du jeu et mon émergence. Il a vu ça comme une menace et il voulait me garder à distance. Mais ce conflit m'a enseigné une leçon importante en termes de maîtrise des émotions et de compétitivité que ça a apporté à l'équipe. Une fois que nous avons eu ce conflit, nous avons été sur la même longueur d'ondes et, vous avez vu, cette énergie a complètement changé l'équipe. A partir de là, ça nous a permis d'avoir le momentum en tirant tous les deux dans le même sens et ça nous à porté tout au long des playoffs. »
Avant de parler de playoffs, les Lakers vont devoir confirmer. Ils auront l'occasion de démarrer une série avec un calendrier favorable, ils recevront New Orlenans lors du prochain match avant de se déplacer à Phoenix, Minnesota et Detroit.
Afficher les commentaires (12)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest