Kobe Bryant : « Il faut accepter de passer le témoin »

Kobe Bryant a offert quelques minutes de son temps à la presse internationale lundi soir. Le "Black Mamba" est apparu apaisé et heureux de ses derniers moments en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Interview
Kobe Bryant : « Il faut accepter de passer le témoin »
Dernière saison dans la ligue oblige, Kobe Bryant a donné une conférence de presse téléphonique internationale lundi soir. Le "Black Mamba" y a évoqué l'accueil qu'il reçoit dans chaque salle adverse, sa possible participation au All-Star Game, ou encore son après-carrière et ce qu'il pense être le mieux pour les Lakers.

A propos de sa « tournée d’adieu »

[superquote pos="d"]"Le dunk contre Houston, un moment spécial dans ma carrière"[/superquote]"C’est une sensation superbe et tellement belle. J’essaye de montrer aux fans tout le respect que j’ai pour eux et ils me le rendent bien. On s’est fréquenté pendant 20 ans mais je ne pouvais pas imaginer que ce serait aussi beau. Ça ne pourrait honnêtement pas être mieux que ça." "Je laisse derrière moi tout ce qui a trait à la représentation physique de ma carrière, les entraînements, le jeu, la défense, toutes ces manifestations de persévérance et la compréhension des autres. Pour le reste, j’emporte tout avec moi." "Avoir été capable de dunker (devant Clint Capela, NDLR) après tout ce que mon corps a traversé ces dernières années, c’était clairement un moment spécial dans ma carrière. C’était gratifiant sur le plan personnel parce que ça a récompensé tout ce que j’ai enduré pour revenir en termes d’étirements et d’entraînement. C’était bon de voir mes coéquipiers réagir comme ça."

Le All-Star Game 2016

"Si je ne suis pas sélectionné par les votants ou par les coaches, ce n’est pas grave. J’ai été très chanceux de pouvoir jouer autant de All-Star Games. Il faut se faire une raison à un moment et accepter de passer le témoin aux autres. Quel que soit le rôle que j’aurai au All-Star Game, je m’en accommoderai."

Les joueurs et équipes qui l’ont marqué

[superquote pos="g"]"Ginobili, l'un de mes joueurs préférés"[/superquote]"Dans les 5 équipes les plus dures à affronter, je mettrais les San Antonio Spurs, qui ont toujours été forts, les Kings qui nous ont gêné dans les années 2000, les Celtics que l’on a joué deux fois en Finales, les Pistons de 2004 et évidemment les Bulls quand je suis arrivé en NBA. Pour les joueurs, c’est difficile de se imiter à 5 donc, en vrac, je dirais Hakeem Olajuwon, Michael Jordan, Kevin Durant, LeBron James, Clyde Drexler, John Stockton, Gary Payton, etc… Impossible de faire une liste fermée." "Manu Ginobili a toujours été l’un de mes joueurs préférés. C’est un compétiteur qui ne recule devant rien et n’a pas peur dans les grands moments."

Son après carrière

"Les Jeux Olympiques ? Nous verrons bien. Faire partie d’une équipe olympique est toujours quelque chose de spécial. J’ai grandi en Italie et j’ai pu voir que le basket international pouvait être quelque chose de beau. Ce serait une belle chose que de finir sur une expérience comme celle-là." "J’aurais aimé pouvoir jouer à l’étranger mais ça ne se fera pas. Je serai toujours autour de la NBA, pas forcément constamment auprès des Lakers, mais je serai dans les parages." "Lorsque viendra l’été, je connaîtrai sans doute une période d’ajustement sans la pression et les moments qui font la beauté du basket. Ce ne sera pas simple, mais j’apprendrai à quel point la vie peut être paisible et détendue."

Les Lakers sans lui

"La franchise sera toujours la même, je n’imagine pas les choses changer. Les joueurs qui seront là continueront de la représenter avec fierté. Les dirigeants vont devoir prendre des décisions intelligentes, c’est l’essentiel. Il faut ramener du talent, que ce soit par des trades ou en recrutant des free agents."

Sa place dans l’histoire

[superquote pos="d"]"Il n'y aura pas d'autre Bird, Jordan ou Kobe".[/superquote]"Nous sommes tous des gens différents. Il n’y aura pas d’autre Bird, d’autre Jordan ou d’autre Kobe, simplement parce que chacun à sa propre personnalité et sa façon de faire les choses." "De mon point de vue, il est plus important de se demander si ce que vous laissez a de l’importance pour les générations à venir et les joueurs actuels. Si mon héritage est une inspiration pour d'autres, alors c'est plus significatif que de savoir si je suis derrière tel ou tel joueur dans l’histoire."

Le scandale à la FIFA

"C’est toujours délicat de gérer des affaires comme celle-là dans un business aussi énorme. Je crois que les sanctions qui ont été prises sont un premier pas de fait pour nettoyer le foot. Il y a encore beaucoup à faire pour que l’on puisse avoir la sensation que ce sport soit aussi pur qu’il devrait l’être."

Son dernier match à Boston

"Il y a tellement d’histoire là-bas. Je rêvais d’affronter les Celtics quand j’étais gamin. Revenir ici une dernière fois, dans cette ville, ce sera un moment vraiment magnifique."    
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest