Kobe Bryant : « Qu’est-ce que les Lakers sans le côté dramatique ? »

Kobe Bryant est passé chez Jimmy Kimmel hier, le célèbre animateur TV américain. Morceaux choisis.

Edwin MalboeufPar Edwin Malboeuf  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kobe Bryant : « Qu’est-ce que les Lakers sans le côté dramatique ? »
Kobe Bryant était l’invité du Jimmy Kimmel Live hier soir. Arrivé tout de noir vêtu, chaussures léopards aux pieds, il répond comme toujours avec franchise aux questions de l’animateur.

Jimmy Kimmel à Kobe Bryant : Ta fille est là ce soir avec toi. Quel âge a-t-elle ?

Kobe Bryant : « Oui je l’emmène souvent au travail avec moi. Elle a six ans. Elle est déjà très compétitrice. »

JK : On se demande d’où elle tient ça. Comment peut-elle est être compétitrice à 6 ans ?

KB : « Elle veut gagner sur tout. Sur qui finit son petit déjeuner en premier, qui s’endort en premier. Sa sœur aussi est comme ça. »

JK : Quel match hier soir. C’était incroyable. Vous avez infligé un 20-0 aux Hornets !

KB : « Il était temps qu’on se mette à défendre un peu. »

JK : Est-ce la saison la plus difficile pour toi dans sa carrière ?

KB : « Physiquement, oui. En 17 ans, toutes ces minutes. Je prends beaucoup de temps pour m’assurer que mon corps récupère, pour enchaîner le prochain match. »

JK : Il y avait de hautes espérances pour cette équipe avec la signature miraculeuse de Dwight Howard et Steve Nash. Le début a été terrible mais j’ai une théorie. C’était intentionnel pour se glisser en douce en playoffs et pouvoir réaliser le plus gros come-back de l’histoire du basket !

KB : « Oui. C’est Los Angeles. Qu’est-ce qu’une équipe des Lakers sans le côté dramatique ? »

JK : Penses-tu que tes coéquipiers  jouent aussi dur que tu aimerais qu’ils jouent cette année ?

KB : « Je pense (qu’ils font leur maximum). C’est dur, cette saison, on a eu un changement de coach, des blessures, beaucoup de pièces se sont ajoutés au puzzle. Mais on est dans la bonne direction. »

JK : Sont-ils aussi convaincus que toi sur une qualification en avril ?

KB : « Si quelqu’un dans le vestiaire mettait en doute la qualification pour les playoffs, j’appellerai la famille Buss et je leur dirai : ‘Coupez-moi ce mec tout de suite !’ »

JK : Alors il n’y a pas trop de communication dans ce vestiaire…

KB : « Si, il y en a une. Tant que c’est une communication qui se veut gagnante. »
Interrogé ensuite sur une possible retraite, Kobe a répondu que c'était pour bientôt sans préciser. Il lui reste un an de contrat après cette saison (30 millions l'an prochain), et il a assuré qu'il ne jouerait pour aucun autre club. La vidéo de l'interview à retrouver ici.
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest