Quand Kobe a dit merde au load management pour défier Vince Carter

Kobe Bryant était un adepte du "pas de repos pour les braves". Lorsque Vince Carter se pointait en ville, pas moyen de refuser le duel.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Quand Kobe a dit merde au load management pour défier Vince Carter

Le load management, c'est pour les faibles. Voilà ce qu'aurait dit en substance Kobe Bryant s'il avait pu être interrogé au sujet de la nouvelle approche des franchises avec leurs stars. Le Black Mamba avait une vision très old school de ce que devaient faire les joueurs en matière de représentation et de présence sur les terrains. A moins d'être vraiment blessé, il n'était pas question pour lui de manquer un match. Et même lorsque c'était le cas, il y avait de bonnes chances de le voir serrer les dents et jouer malgré tout.

Lors de l'une de ses dernières interviews longues avec Patrick Bet-David, Kobe Bryant avait montré tout son dédain pour cette philosophie. Exemple personnel à l'appui, il avait affiché tout son mépris.

"Je trouve ça dingue. Des gens viennent dépenser leur argent durement gagné pour te voir performer. C'est ton boulot d'être en forme et d'être capable de performer à ce niveau tous les soirs. En tant que compétiteur, je ne vais certainement pas éviter qui que ce soit putain...

Je ne vais pas me dire : 'Mon dieu, mon dos me fait mal, j'ai des douleurs partout et je dois jouer Vince Carter et les Raptors'... On devait affronter Toronto, en 2000, alors que Vince Carter déchirait tout le monde. Mon dos était flingué.

Mais imaginez comment les gens auraient perçu ça. 'Quoi ? Kobe rate le match contre Toronto et Vince Carter ? Oh, il veut éviter d'affronter Vince'. Pardon ? Je ne crois pas, non. Donc je me disais qu'il y avait plein de jours où je pouvais me reposer, mais ce soir là n'en était pas un. Cette merde pouvait me gêner n'importe quel soir, mais pas ce soir".

Vince Carter, merci pour l’inspiration

Kobe Bryant et Vince Carter, fraîchement retraité, se sont affrontés 31 fois en saison régulière lors de leur carrière au long cours. Kobe et ses Lakers ont remporté 20 de ses confrontations, avec une moyenne de 23.6 points, 5.6 passes et 5.3 rebonds pour lui, contre 16 points par match pour "Vinsanity".

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest