Kyle Kuzma a été rongé par la deadline des trades l’an dernier

L'intérieur des Los Angeles Lakers Kyle Kuzma a reconnu qu'il avait vraiment mal vécu la deadline des trades l'an dernier.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
Kyle Kuzma a été rongé par la deadline des trades l’an dernier

Les Los Angeles Lakers pourraient être actifs avant la deadline des trades le 6 février prochain. A l'affût sur plusieurs dossiers, la franchise californienne pense à se renforcer, notamment avec un intérêt pour le meneur des Detroit Pistons Derrick Rose. Pour autant, il n'y a plus la même incertitude que l'an dernier chez les Angelenos. En effet, en janvier 2019, tous les membres des Lakers, à l'exception de LeBron James, étaient susceptibles d'être échangés. Lonzo Ball, Brandon Ingram, Josh Hart et Kyle Kuzma étaient notamment mentionnés aux New Orleans Pelicans pour récupérer Anthony Davis. Finalement, ce trade a eu lieu l'été dernier, avec Kuzma comme seul rescapé à LA. Et l'intérieur a mal vécu cette situation...

"Le jour de la deadline des trades, c'était vraiment bizarre. La situation était bizarre, on savait que ça pouvait arriver, mais sans vraiment savoir. Après la deadline, il fallait simplement jouer. Ça m'a vraiment rongé l'an dernier. Cette année est différente car je m'en moque totalement. Mais l'an dernier, c'était nouveau et inconnu pour moi, donc je n'arrivais pas à échapper à ça. Mais maintenant, c'est bien plus facile", a reconnu Kyle Kuzma pour The Athletic.

La situation n'est effectivement plus la même aux Lakers. Car même si Kyle Kuzma a fait l'objet de quelques rumeurs, il se sait aussi valorisé par ses dirigeants. Avec ses récentes performances, le jeune talent a aussi démontré qu'il commençait à trouver sa place. Et donc il peut être un peu plus serein par rapport à la grande agitation de l'an dernier.

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest