La NBA dément avoir menacé les Pelicans d’une lourde amende

BasketSessionPar BasketSession Publié

Alors que les rumeurs évoquaient une sanction de 100 000 dollars par match manqué par Anthony Davis, la ligue a nié de telles pressions.

Les New Orleans Pelicans sont dans une situation délicate. Ils savent qu’une reconstruction de la franchise pointe à l’horizon puisqu’Anthony Davis a demandé son transfert. L’idéal aurait été de tanker cette fin de saison pour anticiper la transition à venir en draftant le plus haut possible en juin prochain. Mais pour ça, il faudrait laisser Davis, leur meilleur joueur sur la touche. Ce qui est justement dans l’intérêt de l’organisation puisqu’une blessure de la superstar ferait évidemment baisser sa valeur sur le marché en juillet prochain.

Les Pelicans avaient donc l’intention de mettre leur joueur au placard. Mais la NBA a vite mis la pression sur les dirigeants pour éviter qu’une telle stratégie soit mise en place. Selon les rumeurs, la ligue aurait menacé d’infliger une amende de 100 000 dollars par match manqué par Davis. Des spéculations démenties par Mike Bass, le porte-parole de la NBA. En revanche, les Pelicans devront respecter l’intégrité du jeu en reposant A.D. le moins possible.

Dell Demps, le GM de New Orleans, a déclaré que son équipe allait suivre la logique de la ligue. Davis devrait manquer les backs-to-backs et son temps de jeu sera limité. Il y a tout de même une sacrée ironie. Les Houston Rockets ont laissé Carmelo Anthony au placard pendant des mois. Même chose pour les Cleveland Cavaliers avec J.R. Smith. Alors pourquoi ces deux équipes n’ont pas été sanctionnées ? Cette règle est clairement mal faite et mérite une réforme.