Kobe Bryant a passé un savon à ses coéquipiers

La nouvelle défaite concédée par les Los Angeles Lakers a provoqué la colère de Kobe Bryant qui ne s'est pas fait prier pour allumer ses coéquipiers dans le vestiaire après la partie.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Kobe Bryant a passé un savon à ses coéquipiers
Habitué à recevoir une standing ovation à chacun de ses déplacements depuis l'annonce de sa retraite, Kobe Bryant a vécu une soirée agitée la nuit dernière à l'occasion de son passage à Portland. Alors qu'il s'attendait certainement à recevoir un nouvel hommage de la part de la franchise de l'Oregon, le Black Mamba a cette fois été accueilli sous les sifflets lors de la nouvelle déroute des Lakers, balayés 121 à 103 sur le parquet du Moda Center. De quoi agacer encore davantage un Kobe passablement énervé par la piètre prestation des siens qui ont concédé cette nuit leur sixième défaite consécutive. Selon le L.A. Daily News, le futur retraité ne s'est pas privé de passer un savon à ses coéquipiers à l'issue de la partie, en ciblant particulièrement les jeunes Julius Randle et D'Angelo Russell. Interrogé sur son coup de gueule, l'arrière angeleno a répondu qu'il ne faisait pas « dans le putain de gossip », laissant ainsi Byron Scott s'expliquer plus longuement sur les raisons de la colère de son vétéran.
« Nos arrières n’ont pas fait leur boulot pour contrer leurs écrans. Nos intérieurs ont été horribles pour sortir et trapper », a expliqué le coach californien. « Il a dit aux gars de sortir, de leur mettre la pression à leurs adversaires et de les forcer à lâcher le ballon. Ce sont des choses dont nous avons parlé avant le match et pendant la mi-temps. Je pense que ça aide car c’est Kobe. Par moment, ils en ont marre d’entendre ça de la part des coaches qui leur répètent tout le temps la même chose. Quand ça vient de l’un de vos pairs, et plus particulièrement de quelqu’un de cette importance, vous pouvez espérer que les joueurs vont écouter. Vous espérez qu’il vont entendre et qu’il vont le prendre à cœur. »
En cours de troisième quart temps, Kobe Bryant avait déjà exprimé son mécontentement lors d'un temps pour fustiger l'attitude de ses jeunes coéquipiers, menés alors de 19 longueurs. Une gueulante qui est sans doute intervenue trop tard pour contrecarrer les plans des Blazers et du duo Damian Lillard-CJ McCollum, auteur d'un véritable festival avec 64 points inscrits à eux deux...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest