Comment Pat Riley a aidé les Spurs à recruter LaMarcus Aldridge…

LaMarcus Aldridge hésitait encore entre les San Antonio Spurs et les Phoenix Suns mais les mots de Pat Riley l'ont aidé à signer avec la franchise texane.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Pat Riley a aidé les Spurs à recruter LaMarcus Aldridge…
Le Miami Heat n'avait pas l'espace nécessaire sous le Cap pour recruter LaMarcus Aldridge en juillet dernier mais le président de la franchise, Pat Riley, a tout de même tenu à rencontrer la star pour lui présenter son plan. Le dirigeant espérait convaincre l'intérieur All-Star de prolonger d'une saison à Portland avant de tester à nouveau le marché en 2016. Aldridge aurait alors eu une opportunité de signer un contrat encore plus onéreux après l'explosion du cap. Cette même hausse significative aurait offert au Heat la marge suffisant pour l'engager. Aldridge aurait alors fait équipe avec Chris Bosh, Dwyane Wade ou encore Goran Dragic.
"Il m'a dit que j'étais un bon joueur mais que je pouvais être encore plus grand", explique LaMarcus Aldridge à Yahoo! Sports. "Il m'a dit que pour gagner il fallait être entouré d'autres grands joueurs. Peut-être que chacun d'entre eux tourne à 18-19 plutôt que 22 ou 23 points mais ils gagnent tous ensemble. Il m'a dit que peut-être je devrais accepter un rôle un peu moins important mais qu'au final on se souviendrait de moi comme d'un champion. Il m'a parlé de Chris Bosh qui marquait 21 points par match à Toronto avant de venir à Miami. Il m'a dit que les gens pensaient que Bosh n'était pas important et il m'a dit que le Heat n'aurait jamais gagné sans lui. Et que Bosh n'échangerait ses bagues contre rien au monde."
Les mots de Pat Riley ont résonné dans la tête de LaMarcus Aldridge au moment de rencontrer la délégation des San Antonio Spurs quelques heures plus tard. LMA a toujours tenu à sa réputation et à ses statistiques individuelles et c'est l'une des raisons pour lesquelles il était prêt à rejoindre Phoenix plutôt que San Antonio. Il lui-même avoué que le discours de Riley l'a aidé à se placer dans une optique plus positive à l'égard des Spurs. Il est désormais à la quête de sa première bague sous la tunique des éperons...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest