Les Spurs devraient transférer LaMarcus Aldridge

Si LaMarcus Aldridge n'est vraiment pas heureux avec son rôle à San Antonio, alors les Spurs ferait mieux de le transférer. C'est maintenant qu'il faut faire un choix.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Blog
Les Spurs devraient transférer LaMarcus Aldridge
Avec LaMarcus Aldridge, c'est toujours la même histoire. Ou, en tout cas, ça y ressemble. Déjà à Portland, l'intérieur se plaignait de son manque d'exposition sur les chaînes nationales, du manque de reconnaissance à son égard, etc. Il voyait d'un mauvais œil les énormes pancartes adidas à l'effigie de Damian Lillard, pas encore All-Star, dans la ville de l'Oregon. Il a failli rejoindre les Phoenix Suns parce qu'il s'inquiétait pour ses statistiques s'il venait à choisir les San Antonio Spurs. Notons qu'on ne parle pas là de rumeurs mais d'anecdotes documentées par plusieurs sources au fil de l'évolution de sa carrière. Selon le San Antonio Express News, le All-Star serait frustré de ne pas être la première option offensive des Spurs, un rôle qui appartient désormais à Kawhi Leonard. Lorsqu'ils l'ont convaincu de signer à River City, les dirigeants texans auraient promis à l'ancien joueur des Blazers d'articuler l'attaque autour de lui. Or, et pour la première fois depuis cinq ans, Aldridge tournait à moins de 20 pts par match (18). En revanche, il affichait son meilleur pourcentage de réussite depuis 2012 (51%), preuve que le système de San Antonio l'aidait à être plus efficace. STOOOOOOOOP ! [superquote pos="d"]LaMarcus Aldridge serait frustré par son statut aux Spurs [/superquote]Je voulais juste traiter cette information mais je me sens obligé de donner mon avis. A un moment, il faut que le joueur de 31 ans, bientôt 32, se pose et arrête de chercher à tout prix les honneurs individuels. N'importe quel grand champion se sacrifie, même Michael Jordan. Même LeBron James. J'ai l'impression que LaMarcus Aldridge a rejoint San Antonio en se disant qu'il bénéficierait de plus de cette fameuse "reconnaissance" s'il parvenait à mener une équipe plus forte et plus prestigieuse vers les finales. Notons que c'est juste une impression. Il sait que les titres font les héros et inversement. Mais il n'a pas l'air prêt à se sacrifier. Vraiment se sacrifier. Et tant qu'il ne le fera pas, il ne gagnera jamais rien. Rien de significatif sur un plan collectif. Quand j'ai rédigé un top 100 des meilleurs joueurs NBA il y a deux ans, j'hésitais à classer Kevin Love devant Aldridge. Love avait des statistiques monstrueuses avec les Timberwolves. Aujourd'hui, il a sa bague. Et ce n'est pas un hasard. Je pense qu'Aldridge a senti que les Spurs ne seront jamais son équipe. Qu'on ne me méprenne pas, c'est un excellent joueur. Mais il va entamer progressivement son déclin. Il va fêter ses 32 ans. On sait déjà quel joueur il est. Et Kawhi Leonard est déjà un meilleur élément - et même en attaque, même sans planter 40 points - que lui. A la différence près qu'il est aussi plus jeune et progresse chaque saison. C'est logique qu'il soit bombardé première option offensive. [superquote pos="d"]Il ne gagnera jamais rien sans se sacrifier[/superquote]Et je pense aussi que les Spurs ont justement compris qu'ils ne gagneraient rien avec Aldridge. Pas parce qu'il est mauvais ou pas assez talentueux, non, non, encore une fois, le problème est plus mental. Ils ne gagneront rien parce qu'il a du mal à accepter la mentalité nécessaire pour gagner en NBA. D'où les rumeurs. S'il faut le transférer, c'est le moment ou jamais. Sa cote ne va aller qu'en diminuant à l'approche de l'expiration de son contrat et des années qui passent. Le timing des rumeurs - surtout pour une équipe relativement discrète comme San Antonio - n'est pas anodin. Le GM R.C. Buford a lui-même confessé que sa franchise traversait une période de transition. Il n'y avait peut-être pas là de sous-entendu mais si une belle offre se présente, je l'imagine mal rater l'occasion de se séparer de "LMA". Reste à savoir ce que représente une belle offre. Impossible que les Celtics lâchent le pick des Nets pour Aldridge. Je n'y crois pas une seule seconde. De la même façon que je vois mal quelle franchise accepteraient de se séparer d'un jeune prometteur pour une star de 31 ans qui n'a jamais passé le second tour. Phoenix est peut-être l'une des seules destinations vraiment crédibles. Les Suns ne céderont pas Devin Booker mais ils ont d'autres jeunes un peu moins prometteurs mais au potentiel intéressant (Dragan Bender). Ils ont aussi un dilemme à la mène et un garçon comme Eric Bledsoe formerait un duo défensif redoutable avec Leonard. Earl Watson, le coach, a joué avec Aldridge et les deux hommes sont restés proches. Enfin, l'intérieur était tout proche de rejoindre l'Arizona avant de finalement se décider à signer avec les Spurs. [superquote pos="d"]Phoenix, la meilleure destination pour lui ? [/superquote]LaMarcus Aldridge veut jouer les patrons mais il n'a jamais donné l'impression d'en avoir l'étoffe. Si les Spurs sont vraiment prêts à step down légèrement - et encore, vu leur effectif, leur collectif et les bouleversements à l'Ouest, ils pourraient viser le top 4 même sans lui - ils devraient transférer leur deuxième meilleur joueur. C'est subjectif, ce sont des avis et certains d'entre eux sont fondés sur des spéculations sans avoir la vraie nature des informations. Seuls le joueur et la franchise savent réellement ce qu'il en est. Peut-être que cette période de turbulence va aider Aldridge à se recentrer sur l'essentiel. Qu'il arrête de se soucier de lui - et c'est humain, qui ne veut pas être le meilleur ou la star ? - et pense à ce qu'il peut accomplir en tant qu'équipe. Il est dans l'une des meilleures organisations de la ligue. C'est une opportunité en or pour lui. S'il refuse de la saisir, alors je pense que les Spurs devraient eux ne pas rater l'occasion de se séparer de leur star avant qu'elle perde de la valeur sur le marché.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest