Lance Stephenson cherche à pourrir la vie de LeBron James

Sur le parquet, Lance Stephenson (Pacers) n'a qu'un seul objectif face au Miami Heat : pourrir le plus possible le match de LeBron James.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Lance Stephenson cherche à pourrir la vie de LeBron James
Les fans les moins assidus de la NBA ont dû se demander qui était ce Lance Stephenson, sorte de bulldozer (1,96 m, 103 kg) toujours accroché aux basques de LeBron James depuis le début de la série face au Miami Heat. On ne leur en voudra pas, tant l'enfant terrible de Big Apple (encore un) était plus connu pour ses frasques en dehors des parquets (altercation avec un coéquipier, accusé d'agression sexuelle, violence envers sa petite amie) que ses performances sous l'uniforme des Indiana Pacers (2,5 pts de moyenne pour saison sophomore), il y a encore un an. Pour sa troisième saison NBA, celui que l'on surnomme "Born Ready" s'est mis au service de son équipe et joue désormais un rôle essentiel pour les jeunes Pacers, toujours en course pour une deuxième participation aux finales NBA de l'histoire de la franchise.
"Lance Stephenson est le facteur X de la série", assure Erik Spoelstra, le coach des champions en titre, au Miami Herald.
Comment un joueur aussi inconstant (déséquilibré ?) durant ses deux premières saisons en NBA a-t-il pu devenir la clé du succès de sa franchise dans un moment aussi important ? Grâce à un culot sans limite. Lance Stephenson s'est fixé un objectif particulier : pourrir la vie du meilleur joueur adverse, un certain LeBron James.
"Il a insisté pour défendre sur lui dans le dernier match", rappelle son entraîneur, Frank Vogel.
Si de par ses qualités physiques et athlétiques, Lance Stephenson est un défenseur plus que correct, son caractère fait de lui un emmerdeur, du poil à gratter permanent pour le quadruple MVP de la ligue. Non seulement, le "King" a eu du mal à bouger son vis-à-vis, et ce même dos au panier malgré son avantage de taille, mais le natif de Brooklyn a passé la majeure partie de son temps à provoquer LeBron James, cherchant à intimider son adversaire.
"C'était plutôt créatif", ironise Chris Bosh.
Il n'empêche que James n'a pas terminé la rencontre sur le parquet, préférant même ne pas regarder Lance Stephenson dans les yeux, non pas par crainte mais pour éviter de rentrer dans son jeu.
"Je ne vais pas parler de mon un-contre-un avec Lance Stephenson", balance LeBron fatigué d'entendre les reporters le questionner sur la bonne défense du joueur des Pacers.
Il s'agirait presque d'un aveu de faiblesse de la part du King de ne pas reconnaître la performance de son jeune rival (22 ans). Non seulement, Lance Stephenson s'est donné comme un lion en défense mais il a aussi planté quelques gros shoots, au culot bien entendu, assommant un peu plus les espoirs du Heat d'en finir vite avec cette équipe rugueuse d'Indiana. Adepte du trashtalk, l'arrière au physique de déménageur avait sonné le réveil des Floridiens l'an passé suite à de nombreux échanges verbaux plutôt musclés avec les stars de South Beach... On comprend mieux pourquoi Tyson Chandler et Nate Robinson, pour ne citer que ces deux joueurs, se sont fait un malin plaisir à faire voltiger Lance Stephenson lorsque celui-ci partait en contre-attaque au cours de la saison...

Tyson Chandler bazarde Lance Stephenson au sol

[youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=BaTt6kF0iL4[/youtube]

Nate Robinson se fait Lance Stephenson (à partir de 39 secondes)

[youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=9je7u5ETTMU[/youtube]  
Afficher les commentaires (29)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest