Stephenson : « Je veux détruire ceux qui se présentent face à moi »

Dégoûté de ne pas avoir été choisi par les coaches pour le All-Star Game, Lance Stephenson a prévu de "détruire" tous ses concurrents.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Stephenson : « Je veux détruire ceux qui se présentent face à moi »
Si l’on compare la ligne de statistiques de Lance Stephenson à celle de Joe Johnson, l’arrière des Pacers aurait dû être convié au All-Star Game. Si l’on compare le bilan des Indiana Pacers à celui des Brooklyn Nets, Lance « Sir a Lot » aurait dû être désigné par les coaches. Feu follet sur le parquet, Stephenson est l’électron libre de la franchise en tête de la Conférence Est depuis le début de la saison. Le natif de Brooklyn n’est pas seulement un joueur instinctif balle en main, c’est aussi un émotionnel. Et forcément, il a eu du mal à accepter d’être snobé par les coaches.
« J’étais déjà aigri et maintenant c’est pire. Je vais détruire tous ceux qui se présentent face à moi. Je vais m’en prendre à tous ceux qui sont devant moi, ou tous ceux que les gens pensent meilleurs que moi. Vous avez pu le voir ce soir avec Joe Johnson », raconte Lance Stephenson au New York Daily News.
Effectivement, le jeune joueur des Pacers a agressé la défense des Nets sans relâche hier soir. Il a même dunké sur un arbitre. Stephenson termine avec 14 points, 7 rebonds, 4 passes mais aussi 4 ballons perdus. Joe Johnson a lui compilé 16 points, un petit rebond, 2 passes et 3 balles perdues. Sûr de lui, Stephenson est désormais en croisade.
« Vous ne devez craindre personne. Vous savez à quel point vous travaillez dur. Sur le terrain (LeBron) James est un être humain, comme vous. Ce n’est pas parce qu’il est un peu plus grand ou un peu plus rapide que vous devez avoir peur de lui. Vous devez jouer dur chaque soir. »
C’est justement parce qu’il se donne à fond chaque soir que Lance Stephenson aurait sans doute mérité d’être invité au All-Star Game. Avec ses fantaisies et sa combativité, il aurait apporté une touche compétitive à un événement qui a perdu de sa saveur depuis quelques années. Cependant Stephenson n’a que 23 ans et il a encore des chances de participer à la fête dans les années à venir s’il poursuit sa progression. En attendant, il a la vengeance dans la peau.
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest