Larry Sanders doit se remuer

Franchise player des Bucks selon sa fiche de paie, Larry Sanders doit se donner encore plus sur le parquet s'il espère retrouver un rôle important sur le terrain.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Larry Sanders doit se remuer
Les statistiques de Larry Sanders après les trois premières rencontres de la saison contrastent étonnement avec le nouveau statut du pivot, prolongé pour 44 millions de dollars sur quatre ans par les Milwaukee Bucks cet été. Titulaire, le jeune joueur de 24 ans n’a passé que 17 minutes sur le parquet en moyenne. Seul le rookie Giannis Antetokounmpo – et Brandon Knight, blessé lors du premier match de la saison – a moins joué. Même s’il ne masque pas sa frustration, Sanders prône la patience :
« Quel que soit le moment où le coach pensera que je dois être sur le terrain, je serais prêt. J’essaye de prendre du recul [sur la situation] et de rester positif, de contrôler ce que je peux contrôler afin de redevenir le joueur que j’étais. »
Larry Sanders s’est révélé la saison dernière en cumulant les bonnes performances dans la raquette de Milwaukee. Le pivot a compilé 9,8 points et 9,5 rebonds de moyenne en 71 matches et il s’est imposé comme un titulaire indiscutable dans le Wisconsin. Leader des Bucks, Sanders ne se prend néanmoins pas pour un autre. Il sait ce qu’il est capable de faire.
« Je suis le même joueur [que la saison dernière]. Je n’ai juste pas eu les opportunités de le montrer. Je me vois comme un joueur défensif, un mec qui court des deux côtés du parquet et qui apporte de l’énergie. »
Sans Monta Ellis et Brandon Jennings, Larry Sanders aurait dû bénéficier d’un peu plus de ballons en attaque. Au final, il observe Zaza Pachulia (13 points et 7 rebonds de moyenne) mettre le feu dans les fins de match. Le coach, Larry Drew, attend plus de son intérieur de 2,11 m.
« Il doit refaire les choses qui lui ont permis d’arriver ici. Tout commence avec l’énergie. Il doit jouer dur, courir, prendre des rebonds, poser des écrans… il sera en mesure de marquer quelques points. Mais tout commence avec l’énergie. Il doit être intelligent et ne pas prendre des fautes bêtes lorsqu’il est sur le terrain. »
En résumé, Larry Sanders doit se remuer s’il veut retrouver sa place de titulaire indiscutable que lui promettait pourtant son nouveau contrat. Via Journal Sentinel
Afficher les commentaires (2)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest