Faux-cul : on aurait « mal interprété » les propos de LaVar Ball sur les blancs

Après avoir choqué en laissant sous-entendre que UCLA avait perdu à cause des nombreux joueurs blancs présents dans l’équipe, LaVar Ball a tenté de se rattraper comme il le pouvait.

Alexis RabutéPar Alexis Rabuté  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Faux-cul : on aurait « mal interprété » les propos de LaVar Ball sur les blancs
[caption id="attachment_379985" align="alignleft" width="318"] Ball se rattrape comme il peut.[/caption] A force de donner son avis à tout bout de champ, on prend le risque de dire une énorme bêtise. C’est ce qui s’est passé pour le très fantasque LaVar Ball qu’on ne présente plus. Sa déclaration sur l’impossibilité de gagner un titre avec trois joueurs blancs dans l’équipe ayant fait hurler la plupart du pays, il a tenté de calmer le jeu. Il nie donc totalement ses premiers propos.
« J’adore ces gars, assure-t-il. Je ne dis pas que je n’aime pas les blancs et que nous avons perdu à cause d’eux. Non, ça c’est comme ils l’ont interprété. »
Le père de Lonzo Ball nous gratifie d’une marche arrière de très haut niveau. Car pour être sûr que le moindre doute n’existe plus, il offre une déclaration à chacun des joueurs blancs de UCLA.
« J’adore Bryce car c’est le fils de (Steve) Alford et il est toujours gentil avec moi. TJ Leaf, un ami de Zo, est toujours gentil et respectueux. Thomas Welsh, l’un de leurs joueurs les plus intelligents, est très gentil, respectueux. Mais comme j’ai dit, ils feront leurs choses et nous les nôtres. Ne parlez pas à coeur ouvert et ne pensez pas que ce soit une attaque directe, car ça ne l’est pas. »
LaVar Ball réalise un beau numéro d’équilibriste pour tenter d’éteindre la polémique. Pas certain que les joueurs visés l’excusent pour autant.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest