LaVar Ball : les fans lituaniens soûlés

Si la hype a pris au début des aventures de LaVar Ball et ses fils en Lituanie, la saga n'a rapidement plus intéressé personne là-bas.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié
LaVar Ball : les fans lituaniens soûlés

Il y a trois mois, LaVar Ball signait ses fils pour le reste de la saison au BC Vytautas. Le plus jeune, LaMelo Ball, était censé y jouer les deux prochaines saisons, en attendant d’être éligible à la draft. Sans surprise, l’aventure a pris fin de manière prématurée, sous fond de dispute sur le temps de jeu du plus jeune, qui n’en méritait clairement pas beaucoup plus. Sans émouvoir les fans lituaniens qui semblaient lassés par la saga, à en croire Donatas Urbonas, journaliste de 15min.lt, qui l’a suivie de très près.

« Le troisième mois était plutôt triste. Je ne sais pas si vous avez vu, mais pendant les matches que nous avons diffusé sur Facebook, vous pouviez voir qu’il n’y avait pas grand-monde dans les tribunes. Les chiffres sur Facebook ont beaucoup baissé. Comparé aux premiers matches où nous avions plus de 100.000 personnes qui regardaient, à la fin c’était 5 ou 6000 personnes. C’est à l’image de l’attention globale en Lituanie. Nous avons été ennuyés, les gens ont fini par en avoir marre. Principalement parce que nous voyions que LaMelo ne pouvait pas évoluer encore au niveau professionnel, et parce que la plupart des gens étaient irrités par le conflit entre LaVar et Coach Seskus, qui a pénalisé l’équipe. Et puis certains des joueurs avaient du mal avec LaMelo et LiAngelo, donc ces conflits internes ont écorné l’image globale en Lituanie. »

Rien de bien surprenant. Malgré son potentiel, on savait que LaMelo Ball n’était pas prêt à jouer. Après être allé au clash avec tous les coaches de ses enfants, du lycée aux Los Angeles Lakers en passant par UCLA, on savait que LaVar Ball s’embrouillerait avec Virginijus Seskus. Résultat, les fans lituaniens ont vite été soulés. Ce n’est pas forcément le cas à l’étranger puisque leur buzz a continué aux US (cf les stats sur la page Facebook de BallIsLife). C’est d’ailleurs très certainement cela que LaVar Ball recherchait en priorité.

Est-ce pour autant une opération positive alors qu’il espérait faire progresser ses gamins ? LiAngelo Ball n’est clairement pas devenu un candidat à la NBA pendant ce temps et LaMelo a perdu une année de compétition.

Espérons pour LaVar et surtout pour ses enfants qu’ils trouveront preneur la saison prochaine. Pas sûr néanmoins qu’il y ait beaucoup de candidats pour vivre le cirque vécu pendant trois mois par le BC Vytautas…

Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest