-
-
- TOR
- NOP
-
-
- LAC
- LAL

Le GM des Hornets explique pourquoi il n’a pas donné le max à Kemba Walker

N.SPar N.SPublié

Mitch Kupchak, le GM des Hornets, n'avait pas du tout prévu de filer un contrat supermax à Kemba Walker, finalement parti aux Boston Celtics cet été

Au moment d'établir un premier rapport de forces en NBA, les parieurs n'ont pas hésité à placer les Charlotte Hornets à la dernière place de toute la ligue. Il faut dire que la franchise va aborder une période compliquée à gérer. L'équipe n'a pratiquement pas bouger mis à part sur un seul poste, celui de meneur. La star du coin, Kemba Walker, a finalement plié boutique pour aller remplacer Kyrie Irving aux Boston Celtics. Un choix sportivement logique même si la priorité du joueur était de rester à Charlotte. En réalité, Kemba Walker n'a pas reçu la proposition qu'il attendait de la part de son GM, Mitch Kupchak. Et pour cause, ce dernier n'était pas prêt à payer le supermax (deal auquel Kemba Walker avait droit grâce à sa présence dans la All-NBA third Team), à savoir plus de 220M sur cinq ans.

"Nous avons eu de belles années avec lui mais nous n'avons pas fait les playoffs. En quoi ça aurait changé cette année ?", explique-t-il. "J'ai dû prendre du recul sur tout ça, sur ce que nous avions fait et sur ce que nous allions faire. Il fallait nous donner la meilleure chance de reconstruire sur une ou deux saisons."

Désormais, c'est Terry Rozier qui conduira l'équipe avec un salaire de 19M par an. Sans compter que l'équipe au total est blindé avec plus de 127M de salaires. Dedans, il y a déjà certains deals un peu pourris comme ceux de Bismack Biyombo, Michael Kidd-Gilchrist et Nicolas Batum. Difficile donc de pouvoir reconstruire quelque chose en l'état...