« LeBron est-il clutch ? », un débat moins simple qu’il n’y paraît

Sports Illustrated a apporté un regard intéressant sur le débat après le Game 4 et nous invite à aller au-delà de la première impression.

GianlucaPar Gianluca | Publié  | BasketSession.com / NEWS
« LeBron est-il clutch ? », un débat moins simple qu’il n’y paraît
Préc.1 / 3Suiv.
Après la défaite à domicile la nuit dernière, la cote de Miami et ses chances de titre ont pris un sérieux coup. Pourtant LeBron James avait la balle du KO en fin de Game 4. Une fin de match qui, au regard de la défaite à Miami, apparaît clairement comme un instant décisif dans cette série, et qui a forcément relancé les critiques sur la « clutchitude » de LBJ dans le money time, débat sans fin et souvent fatigant... A quelques heures du Game 5, Zach Lowe de Sport Illustrated avait proposé un point de vue intéressant et original sur le débat qui prenait, en partie, à contrepied l'opinion commune sur la question. Son raisonnement étant fondé sur l’analyse de certaines phases de jeu d’une fin de match 4 qui apparaît aujourd’hui comme un véritable tournant dans ces playoffs, il nous a apparu intéressant de le relayer. Cette saison, LBJ a affolé les compteurs statistiques.  Avec 27, 1 points, 6,2 assists et 7,9 rebonds, il a très logiquement été élu MVP et rares sont ceux qui parviennent à contester cette distinction méritée. Sur le parquet, il démontre depuis plusieurs saisons qu'il est capable de tout faire. Puissant, précis, spectaculaire, rapide, féroce, The Chosen One a été titanesque. Et pourtant, à mesure que s'approchent les dernières minutes du match, on l’a souvent vu s'effacer et l'on sent presque son talent s'évaporer sous la pression. Comme si la performance lors du match ne saurait être saluée sans ce trait si particulier qu'est la clutchness. Comme si une bataille acharnée ne saurait être réellement appréciée sans ce subtil coup de dague asséné à l'adversaire dans les dernières secondes. Sans la tension que fait régner la lame glacée qui fend la salle et offre la victoire.  

Instants décisifs

Le fait de se concentrer sur le crunch time traduit d'abord l'arbitraire de notre jugement et un goût exacerbé pour la tension dramatique. Pourtant, les 45 premières minutes d'un match NBA comptent. Demandez à Carmelo Anthony. Melo est capable de tuer un match sur le fil, de poignarder son adversaire avec sang froid et cruauté alors que LBJ rend son équipe meilleure tout au long du match. Mais : lequel est en finale de conférence ? Par ailleurs, les statistiques montrent qu'il est très difficile d'évaluer la clutchness. Comme le rappelle Lowe, l'an dernier, les Lakers ont été une bien morne équipe dans le crunchtime alors que cette saison, ils ont été les plus efficaces. Ce qui ne les a pas empêchés de se faire sortir comme des mal-propres par OKC. En somme, le concept est entouré d'une large confusion tout en nourrissant l'obsession des observateurs et des fans. C’est pourquoi Zach Lowe a décidé de revisualiser, action par action, la performance de LeBron en fin de Game 4, où il a paru en mesure de décider du sort du match dans ses derniers instants, à plusieurs reprises. Tout d'abord, il s'est retrouvé, à 3 minutes de la fin du 4ème quart-temps (83-83), face à Ray Allen, dans un match-up qui lui était favorable. LBJ a fait ce que tout basketteur doit faire dans ces cas-là, et a pénétré mais a été bloqué par Kevin Garnett, venu aidé RayRay. Peut-être aurait-il pu transmettre la gonfle à Chalmers, mais ça aurait été une action difficile.   http://www.youtube.com/watch?v=PtWD7wt5d24   À 2 minutes de la fin du quart-temps, James se retrouve en isolation contre Mickael Pietrusun défenseur aguerri qui avait déjà défendu sur lui lors des finales entre Cleveland et Orlando, sans pour autant trouver le moyen d'accéder au panier. Là encore, KG est venu aider. Là encore, difficile selon Zach Lowe, à moins d'être téméraire, de tenter quoi que ce soit. Une fois de plus, la question de la clutchness de LeBron est délicate à traiter. Sur cette action, tenter le tir ou la percussion aurait été moins judicieux que de ressortir.   http://www.youtube.com/watch?v=HlBqO0oxjAY   Lire la suite
Préc.1 / 3Suiv.
Afficher les commentaires (109)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest