LeBron et les Cavs survivent à deux prolongations contre Indiana

Les Cavs et les Pacers se sont livrés une bataille acharnée dimanche. LeBron James (41 pts) ont pris le dessus et repris confiance collectivement.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
LeBron et les Cavs survivent à deux prolongations contre Indiana
Voilà le match fondateur dont avaient peut-être besoin les Cavs pour sortir de leur torpeur. Ce n'est pas défensivement qu'ils ont pris confiance contre Indiana dimanche. Prendre 130 points, même après deux prolongations, ne fait jamais du bien. Mais psychologiquement, les champions en titre ont prouvé qu'ils étaient prêts à surmonter leurs difficultés. LeBron James (41 points, 16 rebonds et 11 passes) a évidemment sonné la charge dans un duel à distance dantesque avec Paul George (43 points, 9 rebonds et 9 passes). Le "King" a été un acteur déterminant de cette partie durant laquelle il a joué 52 (!) minutes et où son panier à 3 points dans la dernière minute de la deuxième prolongation s'est avéré aussi crucial que l'adresse de Kyrie Irving sur la ligne dans le money time. Les choses n'ont pas été complètement roses puisqu'une dispute a éclaté entre LeBron et Tristan Thompson pendant un temps mort à la fin du match. L'intérieur canadien ne s'est pas caché et a répondu à son aîné sous l'oeil des caméras...
"J'avais de bonnes intentions mais j'ai été un peu trop démonstratif à ce moment du match. Je ne peux pas faire ça à mes coéquipiers. Tristan a bossé dur et c'est un joueur-clé pour nous. Je voulais provoquer quelque chose, mais ça n'était clairement pas beau à voir à la télé", a expliqué LeBron.
Paul George a de nouveau eu l'air de la star que l'on connaît, avec 19 points consécutifs à cheval sur les deux prolongation et un sang froid encourageant pour les Pacers dans cette fin de saison. Ils auront bien besoin de "PG13" pour se qualifier en playoffs, ce qui n'est pour le moment pas le cas puisque Miami a l'avantage au game-breaker. Pour Cleveland, la 1e place reste envisageable mais Boston a pour le moment l'avantage dans les oppositions directes et ne sera pas simple à déloger.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest