LeBron James : « Il m’est déjà arrivé d’en faire plus et de perdre »

Cela fait bien longtemps désormais que LeBron James a arrêté de vouloir satisfaire tout le monde.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron James : « Il m’est déjà arrivé d’en faire plus et de perdre »
Depuis le temps qu’il est constamment sous le feu des médias, LeBron James a appris deux leçons particulièrement importantes : d’une part qu’il est impossible de satisfaire tout le monde et, d’autre part, que les critiques ont souvent la mémoire courte. Ainsi, même s’il a signé un triple-double durant le premier match des finales NBA face aux San Antonio Spurs, cela n’était pas suffisant aux yeux de certains observateurs puisque cela n’a pas empêché le Miami Heat de s’incliner. Mais plutôt que de rentrer dans le jeu des explications et des excuses, LBJ préfère laisser toutes ces discussions de côté.
« Il m’est déjà arrivé d’en faire plus et de perdre », a-t-il expliqué.   « Quand j’étais à Cleveland, on a joué Orlando en finale de la Conférence Est et je crois que je tournais à quelque chose comme 38 ou 36 points de moyenne, un truc comme ça. J’imagine que j’aurais dû en faire plus dans cette série aussi mais je ne pouvais pas. Je fais ce qui est le mieux pour l’équipe, mais ça ne se solde pas toujours par la victoire. »
[superquote pos="d"]"LeBron James connait mieux le basket que vous tous réunis." Pop[/superquote]Durant cette série, en 2009, LeBron James avait pourtant signé l’une des moyennes les plus folles de l’histoire d’un point de vue statistique pour un joueur extérieur (35,8 pts, 8,3 rbds et 8 pds !), mais le Magic s’était pourtant imposé en 6 manches. Ce soir, alors que Miami s’apprête à jouer un match déjà décisif pour sa survie, LeBron ne devrait donc pas changer sa façon de jouer « juste » pour faire plaisir aux commentateurs. Et si l’on en croit un des acteurs principaux de cette finale, il a totalement raison.
« Il n’a pas besoin que vous lui disiez quoi que ce soit. Il connait mieux le basket que vous tous réunis », a ainsi balancé Gregg Popovich à la presse.   « Il comprend le jeu, s’il fait une passe que vous pensez tous qu’il aurait dû shooter ou qu’il shoote et que vous pensez qu’il aurait dû passer, alors votre opinion n’a aucune importance pour lui et c’est très bien. »
De toute façon, la meilleure réponse que LeBron James peut donner, c’est sur le terrain ce soir.
Afficher les commentaires (27)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest