LeBron James meilleur aux lancers francs grâce à Ray Allen

Le pourcentage de LeBron james aux lancers francs a augmenté pendant les playoffs. Le joueur du Heat peut remercier son coéquipier Ray Allen.

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS
74% de réussite durant la saison régulière, 80% sur la série face aux Chicago Bulls. LeBron James a considérablement amélioré son adresse aux lancers francs ces dernières semaines. Et sa progression porte un nom : Ray Allen. Le shooteur du Heat s’est mué en conseiller de LeBron James et ses conseils s’avèrent efficace. En s’entraînant aux côtés de Ray Allen, LBJ retrouve une pression équivalente à celle de match.
« Tu deviens fou à faire des 6/10 alors qu’il est à 10/10 à chaque fois. Donc ça me met la pression et j’essaye juste de reproduire ça en match », expliquait-il dans le Miami Herald.
Ray Allen a également revu la mécanique et les habitudes de LeBron derrière la ligne. Dernièrement, ce dernier portait une coudière pensant que ça améliorerait sa gestuelle. RayRay lui a conseillé de se concentrer sur une seule et unique routine et de la répéter à chaque fois.
« Nous avons parlé de ses mauvaises habitudes aux lancers donc il est plus conscient de tous ça. Il devrait regarder des vidéos de lui en train de shooter. Pas seulement en match mais aussi à l’entraînement. Et ça lui permettra de se trouver une routine et de l’adopter définitivement. »
En demi-finale de conférence face aux Bulls, LBJ a converti 42 des 52 lancers tirés. Dans le match 3, il a eu une réussite exceptionnelle avec un parfait 11/11. « Il souriait comme un enfant juste parce qu’il mettait tous ses lancers et je suis sûr qu’il pensait à Ray », a noté Dwyane Wade. Ce dernier a également témoigné du bienfait des conseils de Ray Allen sur l’ensemble de l’équipe.
« C’est bien d’avoir quelqu’un qui shoote aussi bien autour de soi. Je l’ai battu une fois sur un concours à 3 pts et je ne shooterai plus jamais avec lui », plaisante Wade.
LeBron James compte bien profiter au maximum de la présence de Allen à ses côtés. Son prochain objectif : atteindre le fameux 50-40-90, soit un pourcentage de réussite à 50 % aux tirs, 40% à 3 pts et 90% aux LFs. Peu de joueurs y sont parvenus. Kevin Durant l’a fait cette année. Steve Nash l’a fait quatre fois dans sa carrière et Larry Bird deux fois
« Je peux accomplir ce que je veux tant que je me fixe un objectif. »
En attendant, il doit subir les moqueries de Wade :
« Il a été prouvé que LeBron change de technique aux lancers francs tous les trois matches. »
Afficher les commentaires (18)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest