LeBron et MJ battus pour le MVP : deux salles, deux ambiances

LeBron James et Michael Jordan ont tous les deux déjà été battus dans une course au MVP. Ils ne l'ont pas vécu de la même manière.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
LeBron et MJ battus pour le MVP : deux salles, deux ambiances

La victoire de Giannis Antetokounmpo dans la course au titre de MVP et la réaction un peu amère de LeBron James ont pas mal fait parler ces derniers jours. Il faut d'abord rappeler que LeBron n'a jamais dit que le Greek Freak ne méritait pas son trophée. Simplement que l'écart entre eux au niveau des votes lui paraissait irrespectueux. De là, il s'en est indirectement pris à la crédibilité de celles et ceux qui disposaient d'une voix dans cette élection, expliquant que Giannis avait sans doute bénéficié de la narration de la saison par les médias.

Puisqu'on ne manque jamais l'opportunité de comparer les deux monstres sacrés que sont LeBron James et Michael Jordan, il est amusant de se replonger en 1997, lorsque "MJ" a appris que Karl Malone avait été élu MVP, juste avant leur affrontement en Finales NBA. Le "Mailman" avait devancé d'une courte tête la légende des Bulls dans les suffrages. Comme on avait pu le voir dans "The Last Dance", primé aux Emmy Awards ce week-end, cette "défaite" l'avait motivé pour dominer le Jazz. Mais avant le début de cette série, Jordan avait évoqué le sujet avec son ami Ahmad Rashad sur ESPN.

On y découvre un MJ souriant et plus amusé que LeBron par la tournure des événements.

"Ils ont choisi de le donner à un gars qui est dans la ligue depuis aussi longtemps que moi et qui a été aussi régulier. Il joue dans une équipe qui a eu autant de succès que la mienne cette saison. Je ne peux râler à cause de ça. Je ne peux pas ressentir de la jalousie ou de l'animosité à l'encontre de Karl.

Même si j'ai fait une bonne saison, sur le plan statistique ce n'était pas ma meilleure. Du moment que je suis toujours fréquemment considéré comme un MVP, ça me convient.

Je suis un compétiteur à l'extrême. C'est quelque chose qui s'ajoute au challenge que je me suis déjà donné. Celui d'être en Finales NBA. Le challenge par rapport au MVP, c'est autre chose. Karl, tu as gagné le titre de MVP cette année, mais là, je joue celui de MVP des Finales".

Michael Jordan avait réussi à brosser son adversaire dans le sens du poil, tout en lui indiquant gentiment qu'il comptait le dominer. C'est ce qui s'est produit deux années de suite en Finales NBA, avec deux titres de MVP des Finales pour His Airness.

LeBron James a lui aussi de bonnes chances de se consoler de cette déception avec un quatrième titre de MVP des Finales. Les Los Angeles Lakers mènent 1 à 0 en finale de la Conférence Ouest contre les Denver Nuggets.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest