Les finales NBA 2016, ce moment clé dans la carrière de LeBron James

Avec quelques mois de recul, Dwyane Wade estime que les performances du King lors des dernières finales définissent pour l’instant sa carrière en NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les finales NBA 2016, ce moment clé dans la carrière de LeBron James
Dwyane Wade a pu assister de près à la grandeur de LeBron James. Amis depuis leurs débuts dans la ligue, ils ont associé leurs talents pendant quatre ans, quatre saisons au cours desquelles ils ont mené ensemble le Miami Heat vers quatre finales de suite et surtout deux titres. Mais les plus belles prestations du King, Flash les a suivies à la télévision. James a guidé les Cleveland Cavaliers vers le premier sacre NBA de l’histoire de la franchise en juin dernier. Dos au mur, au bord d’une nouvelle défaite lors de l’ultime série, la superstar a trouvé les ressources pour relever les Cavs et enchaîner trois succès de suite, dont deux à l’extérieur, afin de devenir la première équipe à remonter un handicap de trois manches à une.
« C’était spécial », confie Wade. « C’était incroyable. On avait déjà vu beaucoup de choses mais on n’avait évidemment jamais vu une équipe remonter un tel écart. C’était vraiment spécial ce que ces gars, emmenés par Bron, ont réussi à faire, surtout sans avoir l’avantage du terrain. Je pense que ce moment-là le place exactement où il a probablement envie d’être un jour. Ça le place là où il était attendu quand il a été surnommé ‘l’élu’. C’était un moment important, un tournant dans sa carrière. »
LeBron James a inscrit 41 points dans le Game 5 puis 41 points dans le Game 6. Une fois revenu à 3-3, il a mené les Cavaliers avec un triple-double dans le Game 7. Des prestations historiques qui valident – si validation il fallait – un peu plus sa place parmi les plus grands joueurs de tous les temps. Et sa carrière est loin d’être terminée ! Il faudra attendre sa retraite pour vraiment déterminer sa place exacte dans la hiérarchie mais James est certainement déjà l’un des cinq-six meilleurs joueurs de l’histoire. Peut-être que la réponse la plus intéressante et judicieuse à ce débat n’est pas d’essayer de comparer le niveau de jeu du prodige d’Akron à celui de ses glorieux aînés mais de qualifier sa carrière comme la plus brillante de l’histoire. Un terme avancé par Charles Barkley – qui a parfois de bonnes analyses – qui, sans faire de LeBron le meilleur joueur de l’histoire, reconnaît que sa carrière est unique.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest